La lecture comme porte d’entrée vers de multiples univers

Cinq jours d’évasion par l’esprit pour quelque 400 élèves. Le centre des Terreaux à Neuchâtel ...
La lecture comme porte d’entrée vers de multiples univers

Cinq jours d’évasion par l’esprit pour quelque 400 élèves. Le centre des Terreaux à Neuchâtel a mis sur pied une semaine de la lecture avec une cinquantaine d’ateliers à la clé

La classe 11FR252 a pris part mardi à l'atelier dédié au dessin de presse organisé par Vincent L'Epée (à gauche). La classe 11FR252 a pris part mardi à l'atelier dédié au dessin de presse organisé par Vincent L'Epée (à gauche).

La lecture pour appréhender le monde dans ses multiples dimensions. Le collège des Terreaux à Neuchâtel chamboule les habitudes de quelque 400 élèves de la 9e à la 11e HarmoS. Tout au long de la semaine, ceux-ci sont invités à participer à une cinquantaine d’ateliers avec la lecture pour fil rouge. Lecture en braille, visite des coulisses d’un théâtre ou réalisation de courts-métrages figurent parmi les activités organisées.

Les élèves sont notamment invités à suivre un atelier de dessin de presse animé par Vincent L’Épée, dessinateur de presse pour Arcinfo et Vigousse, mais aussi enseignant.

Par le biais du documentaire Fini de rire, il entend faire réfléchir ses élèves aux tabous qui pèsent actuellement sur le métier. À l’issue de la projection mardi, il a ouvert le débat avec la classe :

Cette semaine de la lecture était initialement prévue en mars, mais les écoles ont fermé à quelques jours de l’événement en raison du coronavirus. Il a donc fallu tout réorganiser en ce mois de novembre, mais cette semaine prend une dimension plus forte encore aujourd’hui, selon Aline Verdon, enseignante et membre du comité d’organisation :

Cette semaine de la lecture se poursuit jusqu’à vendredi au collège des Terreaux à Neuchâtel. /sbe


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus