Des binômes pour s’intégrer

La formule mise sur pied par Be-Hôme existe depuis deux ans dans le canton de Neuchâtel. Un ...
Des binômes pour s’intégrer

La formule mise sur pied par Be-Hôme existe depuis deux ans dans le canton de Neuchâtel. Un anniversaire fêté dimanche en fin de journée via un apéro Zoom

Les binômes peuvent aussi se rencontrer à plusieurs et faire des activités ensemble, comme ici lors d'une sortie dans un chalet. (Cette photo a été prise par Be-Hôme avant les mesures sanitaires prises par la Confédération en raison du Covid-19). Les binômes peuvent aussi se rencontrer à plusieurs et faire des activités ensemble, comme ici lors d'une sortie dans un chalet. (Cette photo a été prise par Be-Hôme avant les mesures sanitaires prises par la Confédération en raison du Covid-19).

S’intégrer n’est pas toujours chose facile pour les migrants qui arrivent en Suisse. Depuis deux ans, Be-Hôme organise des binômes dans le canton de Neuchâtel pour leur permettre d’entrer en contact plus facilement avec la population. Il s’agit de mettre en rapport des personnes établies dans le canton avec des personnes récemment arrivées en Suisse. En plus d’apprendre la langue, les nouveaux venus se familiarisent avec la culture de leur terre d’accueil et tissent des liens. Pour fêter ces deux ans d’activité, l’association Be-Hôme organise dimanche 22 novembre dès 17h30 un apéro Zoom ouvert à tous. Les personnes intéressées par ce projet peuvent s’inscrire sur le site de l’association.

Calliope Immer, co-présidente de Be-Hôme :

Depuis le début de l’aventure, 94 binômes ont été constitués. Les nouveaux sont actuellement en mode pause en raison du Covid-19. Mais ils reprendront dès que possible. /sma


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus