Vers une liste pour pallier les absences dans les crèches

L’Etat de Neuchâtel et les communes travaillent à créer un pool de recrutement de personnel ...
Vers une liste pour pallier les absences dans les crèches

L’Etat de Neuchâtel et les communes travaillent à créer un pool de recrutement de personnel. Il s’agit d’éviter d’avoir à fermer des structures d’accueil de la petite enfance en raison du Covid-19

La priorité est d’éviter les fermetures de crèches (photo d’illustration © Matiinu Ramadhan) La priorité est d’éviter les fermetures de crèches (photo d’illustration © Matiinu Ramadhan)

Pour éviter la fermeture de crèches pendant la pandémie, l’Etat de Neuchâtel et les communes souhaitent mettre sur pied un pool de remplacement.

En raison des quarantaines, certaines structures d’accueil de la petite enfance du canton ont actuellement jusqu’à la moitié de leur personnel à l’arrêt. En partenariat avec le Service de l’emploi, les autorités cherchent à mettre sur pied à court terme un réseau pour leur permettre de recruter rapidement du personnel en cas de besoin.

Ce pool devrait prendre la forme d’un carnet d’adresse à la disposition des communes et des institutions concernées. Autre piste à l’étude : les exigences en matière de formation pourraient être temporairement assouplies. Actuellement, les deux tiers du personnel des crèches doivent être en possession d’un diplôme approprié.

Si cette solution est un succès, elle pourrait être pérennisée, sous une forme ou sous une autre, après la crise. /jhi


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus