Les pompes funèbres en temps de pandémie

Le Covid-19 bouleverse le quotidien de nombreuses professions. Les pompes funèbres ne font ...
Les pompes funèbres en temps de pandémie

Le Covid-19 bouleverse le quotidien de nombreuses professions. Les pompes funèbres ne font pas exception et doivent s'adapter

Les agents de pompes funèbres doivent revêtir un équipement spécial pour prendre en charge les défunts. (photo : Voisard) Les agents de pompes funèbres doivent revêtir un équipement spécial pour prendre en charge les défunts. (photo : Voisard)

La pandémie de coronavirus a bouleversé le quotidien de nombreuses professions. C’est notamment le cas des agences de pompes funèbres. Au printemps, lorsque le virus était encore méconnu, les mesures sanitaires à appliquer étaient extrêmement strictes et se basaient sur la loi sur les épidémies. La situation a changé aujourd’hui, comme en témoigne Jérôme Voisard, entrepreneur de pompes funèbres dans le Jura :

Jérôme Voisard : « Au printemps, nous devions isoler les défunts immédiatement »

Aujourd'hui, les familles des défunts peuvent les voir pour un dernier adieu, « à condition que les locaux dans lesquels ils reposent permettent le respect des mesures sanitaires, explique Jérôme Voisard, ce qui n’est pas le cas partout. Mais nous trouvons toujours une solution. »


Difficile aussi pour les familles

Les mesures sanitaires évoluent sans cesse et posent de nouveaux défis. Le port du masque, notamment, complique la relation qu'entretiennent les agents de pompes funèbres avec les familles des défunts puisque les émotions sont dissimulées, comme nous l'explique Jérôme Voisard : 

Les émotions sont masquées

Les restrictions du nombre de personnes durant les cérémonies funéraires ont également été des moments difficiles pour certaines familles, selon Jérôme Voisard : 

Des choix difficiles pour les familles

/tna


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus