La crise n'épargne pas les chocolatiers

La pandémie impacte les fabricants de chocolat suisse qui enregistrent une chute des ventes ...
La crise n'épargne pas les chocolatiers

La pandémie impacte les fabricants de chocolat suisse qui enregistrent une chute des ventes surtout sur les lieux de transport. La chocolaterie Camille Bloch à Courtelary accuse le coup mais garde le moral 

Comme au printemps, le parcours visiteurs de Chez Camille a dû fermer ses portes suite à la hausse des contaminations  (photo d'archives).  Comme au printemps, le parcours visiteurs de Chez Camille a dû fermer ses portes suite à la hausse des contaminations  (photo d'archives). 

Le secteur du chocolat suisse voit ses recettes fondre. La pandémie n’a pas épargné la branche qui enregistre une baisse du chiffre d’affaire de l’ordre 20% entre mai et août par rapport à l’an passé. Ces données ont été publiées mardi matin par la faitière Chocosuisse. Dans la région, la chocolaterie Camille Bloch ne passe pas entre les gouttes. L’entreprise basée à Courtelary note, elle aussi, un recul des ventes d’environ 20%. Une baisse de la consommation qui se matérialise de plusieurs façons comme nous l’explique son directeur général, Daniel Bloch:  

« Tout le domaine duty-free est mort »

Daniel Bloch dit ne pas pouvoir esquisser de perspectives pour l’avenir au vu de l’instabilité sanitaire. Il précise néanmoins que la chocolaterie été très bien visitée durant l’été et le début de l’automne. Le Centre Visiteurs (actuellement partiellement fermé suite aux mesures bernoises) a comptabilisé une hausse de 40'000 visites par rapport à l’année dernière, ce malgré les trois mois de fermeture au printemps. /nme 


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus