Statu quo à l’exécutif loclois

Pas de changement au Locle. Aucun Brenassier n’arrive à faire son entrée à l’exécutif de la ...
Statu quo à l’exécutif loclois

Pas de changement au Locle. Aucun Brenassier n’arrive à faire son entrée à l’exécutif de la Mère commune. Les cinq sortants loclois sont réélus. Au Conseil général, le PLR devient le premier parti

Il n'y aura pas de changement au Conseil communal du Locle. Tout comme il y a quatre ans, les cinq élus actuellement en place rempilent pour la prochaine législature.

Denis de la Reussille (POP) arrive en tête, suivi de Claude Dubois (PLR), Cédric Dupraz (POP), Jean-Paul Wettstein (PLR) et Miguel Perez (Verts).

Deux Brenassiers, Stéphane Reichen et Sarah Favre-Bulle, échouent aux 6e et 7e places.

La réaction du socialiste Stéphane Reichen :

Le plus gros changement est à noter du côté du Conseil général. Le PLR obtient 40% des suffrages, soit trois sièges de plus (17) et devient ainsi le premier parti de la Mère Commune. Coresponsable de la campagne du PLR, Anthony von Allmen revient sur cette poussée libérale-radicale dans la Mère commune :

C'est le POP qui en fait les frais et qui perd quatre sièges (12). Pas de changement chez les Verts qui conservent leurs six fauteuils. Le Parti socialiste en gagne un (6). Les Vert'libéraux récoltent 2% des suffrages et n'obtiennent pas de siège.

Réélu au Conseil communal, le popiste Denis de la Reussille n'est pas vraiment surpris par la déferlante PLR :

Malgré la fusion, le taux de participation est bas, à peine 31,5%. /cwi


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus