Élections communales : La Côte-aux-Fées

Les Neuchâtelois sont appelés aux urnes le dimanche 25 octobre pour renouveler leurs autorités ...
Élections communales : La Côte-aux-Fées

Les Neuchâtelois sont appelés aux urnes le dimanche 25 octobre pour renouveler leurs autorités communales. Le tour des enjeux à La Côte-aux-Fées

Un seul groupe est présent à La Côte-aux-Fées. Un seul groupe est présent à La Côte-aux-Fées.

Le 25 octobre prochain, la population neuchâteloise élit ses autorités communales. Cap aujourd’hui sur un village de 450 habitants situé à l’extrême ouest du canton : La Côte-aux-Fées. Stéphanie Wenker nous explique que cette année encore un seul groupe est à la tête de la commune.

Les enjeux à La Côte-aux-Fées

C’est l’Entente communale qui est en place à La Côte-aux-Fées. Un groupe qui permet d’avoir pluS de débat et pluS d’avis exprimés selon le président de commune Laurent Piaget. Ce dernier se représente d’ailleurs à nouveau pour siéger à l’exécutif, tout comme ses quatre collègues sortants : Cosette Pétremand, Adrian Prospero, Nathanaël Alber et Willy Gerber.

Avec 22 personnes sur la liste au Conseil général, pour 11 places, L’Entente propose une liste relativement fournie en comparaison avec d’autres petites communes. Selon son président, l’intérêt de la population est stable pour la politique, et les jeunes n’hésitent pas à se lancer. Seul bémol : deux femmes seulement sont sur la liste, une déception pour Laurent Piaget qui a tenté de convaincre d’autres citoyennes de s’engager. A noter encore qu’Yvan Perrin fait partie des candidats, là où il a démarré sa carrière politique il y a une vingtaine d’années.

Lors de la prochaine législature, il faudra remettre à jour le plan d’aménagement local, et se concentrer sur le pompage d’eau potable, avec la station des Combes. Des études sont actuellement en cours.

Le nombre d’élèves de l’école du village sera aussi surveillé.

Quant à une éventuelle fusion avec Val-de-Travers, l’idée n’est pas au programme. Tant que les finances vont bien, et que la population est investie, elle n’est pas une priorité selon le président de la commune de La Côte-aux-Fées./swe


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus