La Bor récolte les fruits abandonnés

Année très fructueuse dans les vergers du canton. Afin d’aider les particuliers qui ne savent ...
La Bor récolte les fruits abandonnés

Année très fructueuse dans les vergers du canton. Afin d’aider les particuliers qui ne savent plus quoi faire de leurs fruits, la coopérative de La Bor organise des récoltes de chez les privés. Il s'agit d'éviter le gaspillage et sensibiliser la population

La coopérative de La Bor organise tous les mardis et mercredis des récoltes de fruits chez les particuliers. La coopérative de La Bor organise tous les mardis et mercredis des récoltes de fruits chez les particuliers.

Des arbres qui ploient sous le poids de leurs fruits. L’année a été particulièrement faste dans les vergers du canton de Neuchâtel.

Comme à l’accoutumée, la coopérative de la Bor, basée à Valangin, offre son aide aux propriétaires de pommiers, cognassiers et autres poiriers. Les coopérateurs se proposent de récolter les fruits et de les payer soit en espèces sonnantes et trébuchantes, soit en jus de pommes.

Ce mardi matin, des classes du Val-de-Ruz épaulaient les membres de La Bor. Cécile Détraz a assisté à la récolte :

Cette année est peu particulière. En plus de la quantité exceptionnelle de fruits à gérer, le pressoir de la coopérative a dû lui aussi faire face au coronavirus. « Nous produisons du jus de pommes qui est vendu dans des bars et restaurants de la région. A cause des fermetures, on en a moins écoulé. Cela représente un trou financier et des stocks que nous allons devoir répercuter sur l’année d’après », explique David Bichsel, membre de la coopérative et responsable des récoltes. Dans le respect des règles sanitaires, le pressoir n'accueille plus qu'un client à la fois et le port du masque est obligatoire. /cde


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus