Élections communales : La Grande Béroche

Les Neuchâtelois sont appelés aux urnes le dimanche 25 octobre pour renouveler leurs autorités ...
Élections communales : La Grande Béroche

Les Neuchâtelois sont appelés aux urnes le dimanche 25 octobre pour renouveler leurs autorités communales. Le tour des enjeux à La Grande Béroche

St-Aubin et les autres villages de La Grande Béroche renouvellent pour la première fois leurs autorités. St-Aubin et les autres villages de La Grande Béroche renouvellent pour la première fois leurs autorités.

Entre le lac et la montagne, La Grande Béroche. En vue des élections communales du 25 octobre, RTN se plonge dans la campagne de chacune des 27 communes qui vont élire leurs nouvelles autorités. Enjeux et ambitions des partis locaux seront présentés dans ce tour du canton de Neuchâtel. Ce midi, Raphaël Girardin nous dit ce qu’il faut savoir sur La Grande Béroche.

Elle est l’une des dernières grande commune fusionnée, La Grande Béroche renouvelle pour la première fois ses autorités avec l’enjeu de développer encore ce territoire à l’extrémité ouest du canton. Améliorer l’offre des transports publics et renforcer les infrastructures parascolaires, voici deux des thèmes largement partagés par les cinq formations politiques qui se lancent dans la course cette année. Des élections auxquelles participe un nouveau venu, le POP. Bien ancré dans les Montagnes neuchâteloises, le parti lance 2 candidats et espère conquérir au moins un siège au Conseil général en mettant en avant la justice sociale et l’égalité. Une présence qui pourrait faire perdre quelques voix au parti socialiste, deuxième force de la commune et qui lance cette année 18 candidats pour défendre ses 10 sièges au législatif. Mais l’objectif du PS est simple, renforcer la gauche dans son ensemble et empêcher une majorité de droite. Pour se faire, les socialistes mise entre autres sur le développement des logements pour personnes âgées et l’augmentation de l’offre médicale.

Les Verts, eux, lancent 6 candidats cet automne, alors qu’ils défendent 5 sièges au Conseil général. Le parti écologiste a eu de la peine à trouver des prétendants, mais garde quelques atouts dans sa manche au cas-où. Quelques thèmes pour cette campagne : la mobilité douce avec le développement du réseau de pistes cyclables, ainsi que les énergies renouvelables. A noter que Les Verts n’ont pas l’objectif de récupérer leur siège au Conseil communal, perdu il y a une année au profit du PLR.

Un poste à l’exécutif que se verrait bien conquérir le Groupement de La Grande Béroche. L’entente communale, troisième force politique en présence, s’était vue barrer la route il y a deux ans par les autres partis et espère remédier à cet affront. Cette année, le Groupement lance 17 candidats au Conseil général pour confirmer voire augmenter sa présence actuelle qui est de 7 sièges. Son mot d’ordre : représenter la population hors des clivages politiques et faire le lien avec les citoyens.

Enfin, à droite de l’échiquier politique, le PLR, premier parti de la commune. Avec ses 19 sièges au législatif et ses 3 conseillers communaux, le parti libéral-radical veut faire autant bien, voire augmenter sa présence au Conseil général. Pour se faire, il présentera 25 candidats avec des thèmes portant entre autres sur l’économie et le soutient des PME, ainsi que sur l’attractivité résidentielle et une fiscalité modérée. /rgi


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus