Des activistes pour le climat occupent la Place fédérale

Des militants pour le climat occupent la Place fédérale depuis lundi matin en guise de coup ...
Des activistes pour le climat occupent la Place fédérale

Des activistes pour le climat occupent la Place fédérale

Photo: KEYSTONE/PETER SCHNEIDER

Des militants pour le climat occupent la Place fédérale depuis lundi matin en guise de coup d'envoi de la semaine 'Debout pour le changement'. Ils entendent ainsi protester contre le système économique et politique, responsable selon eux de la crise climatique.

Les militants écologistes ont installé leur camp de base à partir de 4h30 sur la Place fédérale. Ils ont rapidement monté plusieurs grandes tentes, comme l'ont rapporté des témoins.

Un peu plus loin, sur la Bärenplatz, les militants se sont enchaînés les uns aux autres et ont ainsi bloqué le passage pour les voitures et les bus. Depuis, les transports publics de la ville ont dévié les parcours de leurs bus. Quant à l'accès au Palais fédéral, il n'est pas bloqué, où la dernière semaine de session de l'Assemblée fédérale commence lundi.

Les militants ont l'intention de rester sur la Place fédérale toute la semaine. Les manifestations ne sont généralement pas autorisées sur cette place pendant la session.

Police présente

La police cantonale bernoise est présente mais n'a jusqu'à présent pas demandé aux militants de quitter les lieux. Toutefois, elle a pris contact avec toutes les personnes impliquées, a-t-elle déclaré sur Twitter lundi matin. Des informations sur la suite de la procédure parviendront encore lundi.

La ville de Berne a également annoncé sur Twitter qu'elle allait s'entretenir lundi à midi avec des militants écologistes. Le maire vert Alec von Graffenried et le directeur municipal de la sécurité Reto Nause (PDC) s'étaient au préalable rendus sur les lieux pour se faire une idée de la situation.

Invitation à les rejoindre

Contactée par Keystone-ATS, la police cantonale bernoise ne se prononce pas sur le nombre de participants. Les organisateurs mentionnent eux la présence de centaines de personnes. Ils invitent par ailleurs la population à les rejoindre sur la Place fédérale, ont indiqué dans un communiqué commun la Grève du Climat, Collective Climate Justice et Extinction Rebellion.

“La Place Fédérale est un symbole de la destruction provoquée par la crise climatique. Le Parlement, tout comme le Conseil Fédéral, a décidé d’offrir aux compagnies d’aviation presque 2 milliards. La Banque Nationale Suisse et Crédit Suisse investissent également des milliards de francs dans l’exploitation des énergies fossiles. Alors que tout brûle déjà, ils jettent de l’huile sur le feu!”, souligne Anaïs Tilquin d'Extinction Rebellion, citée dans le communiqué.

D'autres actions 'de désobéissance civile non violente' contre la politique institutionnelle, l'élite économique et la place financière sont prévues durant la semaine à venir, précisent les militants.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus