Le PDC croit en la place du centre à La Chaux-de-Fonds

Le parti démocrate-chrétien lance trois candidats dans la course au Conseil communal lors des ...
Le PDC croit en la place du centre à La Chaux-de-Fonds

Le parti démocrate-chrétien lance trois candidats dans la course au Conseil communal lors des élections du 25 octobre

Jonathan Marty, Manon Freitag et Stéphane Miserez sont les trois candidats du Parti démocrate-chrétien au Conseil communal de La Chaux-de-Fonds. Jonathan Marty, Manon Freitag et Stéphane Miserez sont les trois candidats du Parti démocrate-chrétien au Conseil communal de La Chaux-de-Fonds.

Ils se définissent comme une alternative du centre aux partis implantés à La Chaux-de-Fonds. Les démocrates-chrétiens seront à nouveau de la partie aux élections communales du 25 octobre dans la Métropole horlogère. Après une entrée au Conseil général en 2016,  avec l'unique élection de Blaise Fivaz, le PDC propose à nouveau deux listes en 2020. Il espère bien maintenir son siège et augmenter sa représentation au législatif.

Trois candidats se lancent dans la course pour le Conseil communal : Manon Freitag (29 ans) avocate-stagiaire et ancienne présidente du Parlement des Jeunes de la Ville, Jonathan Marty (28 ans), avocat, et Stéphane Miserez (52 ans), actuel responsable de la menuiserie et du marquage routier au Service des espaces publics de la Ville. Ceux-ci n’ont pas de réelle expérience à leur actif.

Au Conseil général, le sortant Blaise Fivaz se représente aux côtés d’une dizaine de noms, mais la liste doit encore être finalisée d’ici le délai fixé à lundi.


Entretien avec le chargé de communication du PDC neuchâtelois Freddy Rumo :

Pas avec les Vert’ libéraux

Pour cette élection, le PDC ne fera finalement pas liste commune avec les nouveaux venus de la politique chaux-de-fonnière : les Vert’Libéraux. L’alliance qui existe au niveau du Grand Conseil neuchâtelois ne sera donc pas réitérée avec la jeune section des Montagnes. Le PDC part donc seul en course, en gardant la conviction qu’une voix du centre est une bonne alternative pour mener de front les défis qui attendent La Chaux-de-Fonds. 

Parmi ses arguments de campagne, le parti souhaite renforcer les partenariats public-privé pour bâtir l'avenir de la Métropole horlogère. Aux yeux du PDC, des projets pour une nouvelle salle polyvalente ou de nouveaux parkings souterrains pour faire face à l'hiver pourraient être envisagés via ce modèle de financement. /lre



Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus