Le ras-le-bol en ville de Neuchâtel

Des affiches placardées sur la voie publique demandent aux autorités de donner les moyens à ...
Le ras-le-bol en ville de Neuchâtel

Des affiches placardées sur la voie publique demandent aux autorités de donner les moyens à la police de rétablir l’ordre vis-à-vis des délinquants qui sévissent dans les rues, sans quoi les auteurs du texte menacent d’agir eux-mêmes

Le texte demande aux autorités d'agir sans quoi ses auteurs feront fi de l'état de droit. Le texte demande aux autorités d'agir sans quoi ses auteurs feront fi de l'état de droit.

Des affiches en ville de Neuchâtel appellent se faire justice soi-même si les autorités n’agissent pas. Les textes placardés font suite à la recrudescence de vols et d’agressions commis dans la capitale cantonale depuis quelques mois. Pour y remédier, la Police neuchâteloise, en collaboration avec diverses instances comme le Service des migrations, a mis sur pied la task force «Litto 2020». Une action qui commence à porter ses fruits. En juillet, 184 personnes ont été arrêtées. Mais de leur côté, les signataires de l’affiche se disent organisés, en colère et capables d’être dangereux. Ce qui inquiète Georges-André Lozouet, porte-parole de la Police neuchâteloise:

Selon la Police neuchâteloise, la task force «Litto 2020» a permis de faire redescendre cette semaine la délinquence au niveau connu habituellement, c'est-à-dire avant la fin du semi-confinement. / sma


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus