Pédopornographie : davantage de travail pour les polices cantonales

L’Office fédéral de la police, Fedpol, va arrêter une partie de ses enquêtes dans le domaine ...
Pédopornographie : davantage de travail pour les polices cantonales

L’Office fédéral de la police, Fedpol, va arrêter une partie de ses enquêtes dans le domaine de la pédopornographie à la fin de l’année. Les polices cantonales se coordonnent pour reprendre le flambeau

La police neuchâteloise comprend déjà des forces qui s'occupent des affaires de pédopornographie. (photo: pixabay) La police neuchâteloise comprend déjà des forces qui s'occupent des affaires de pédopornographie. (photo: pixabay)

Les Cantons vont gérer plus d’affaires de pornographie enfantine. La police fédérale (Fedpol) va abandonner une partie de ses enquêtes dès le 1e janvier prochain. Les autorités cantonales récupèrent ces tâches.

Ce changement d’organisation est le fait des Cantons. C’est la conférence des chefs de départements de justice et police et celle des commandants qui ont pris cette décision.

Le réseau national de soutien aux enquêtes dans la lutte contre la criminalité informatique (NEDIK) s’occupe de la collaboration entre les différentes polices. Il permet de joindre les forces des différents cantons. /pha

Sami Hafsi, chef de la Police judiciaire neuchâteloise


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus