Castors à dénicher à la lampe de poche

Partir au crépuscule armés d’une lampe de poche pour observer les castors, c’est ce que propose ...
Castors à dénicher à la lampe de poche

Partir au crépuscule armés d’une lampe de poche pour observer les castors, c’est ce que propose l’association de la Grande Cariçaie. Une biologiste accompagne la joyeuse troupe qui devra faire preuve de patience et de discrétion

Pour observer les castors, il faut faire preuve de patience et de discrétion. (Photo : Carl'Antonio Balzari) Pour observer les castors, il faut faire preuve de patience et de discrétion. (Photo : Carl'Antonio Balzari)

Attendre le coucher du soleil et s'équiper d'une lampe de poche pour tenter d’apercevoir un castor. Voilà le programme prévu vendredi soir et le 8 août dans la réserve naturelle de la Grande Cariçaie. C’est l’association du même nom qui a mis sur pied ces balades d’observation en collaboration avec différents acteurs touristiques de la région.

Si le mammifère aux longues dents devait se montrer timide, les visiteurs pourront se rabattre sur la faune et la flore riches et variées du site.

Le castor est généralement considéré comme un animal attachant mais il suscite parfois aussi l’agacement comme le confirme Aline Cardinaux qui accompagne les explorateurs sur le terrain de la Grande Cariçaie :

Les balades exploratoires sur la trace des castors de la Grandes Cariçaie sont ouvertes à tous, moyennant une inscription un jour avant la visite. /cwi


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus