Le législatif de La Neuveville siègera en terres neuchâteloises

Le Conseil général n'a pas trouvé de salle qui réponde aux mesures sanitaires décrétées par ...
Le législatif de La Neuveville siègera en terres neuchâteloises

Le Conseil général n'a pas trouvé de salle qui réponde aux mesures sanitaires décrétées par la Confédération pour lutter contre la propagation du Covid-19

 Le législatif de La Neuveville siègera au Landeron (Joachim Kohler Bremen, Wikimedia Commons). Le législatif de La Neuveville siègera au Landeron (Joachim Kohler Bremen, Wikimedia Commons).

Pour la première fois de son histoire, le législatif de La Neuveville, commune bernoise des bords du lac de Bienne, va siéger en terres neuchâteloises, au Landeron. Le Conseil général n'a en effet pas trouvé de salle qui réponde aux mesures sanitaires décrétées par la Confédération pour lutter contre la propagation du Covid-19.

La salle qui accueille habituellement le législatif ne permet pas de respecter les mesures de distanciation sociale. La salle du cinéma ne répond pas non plus aux exigences fédérales. Il a fallu chercher des solutions pour que le parlement municipal puisse se réunir, a indiqué vendredi la municipalité de La Neuveville.

La commune neuchâteloise voisine, Le Landeron, était confrontée à la même problématique, qu'elle a pu résoudre grâce aux bâtiments de l'établissement scolaire du Centre des Deux Thielles. Les autorités et l'administration du Landeron ont ainsi mis en place un concept qui permettra au Conseil général de siéger en plénum. «C'est ainsi tout naturellement que le Conseil communal du Landeron a accepté la demande faite par notre municipalité», se réjouit le Conseil municipal de La Neuveville. Séparés par une frontière cantonale, rien ne distingue physiquement les deux villages qui collaborent depuis des années. /ATS-cto


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus