Un ESPACE pour vivre la diversité

Le Conseil d’Etat dévoile lundi sa vision d’ESPACE, l’une des mesures phares de l’Agenda Intégration ...
Un ESPACE pour vivre la diversité

Le Conseil d’Etat dévoile lundi sa vision d’ESPACE, l’une des mesures phares de l’Agenda Intégration Suisse dans le canton de Neuchâtel. Il s’agira d’un lieu d’acquisition de compétences et d’expériences pour personnes allophones

Le logo d'ESPACE a été révélé lundi (photo : SP). Le logo d'ESPACE a été révélé lundi (photo : SP).

Une nouvelle structure pour favoriser l’intégration et l’interculturalité va voir le jour dans le canton de Neuchâtel. Lundi, le Conseil d’Etat a présenté l’Espace Social et Professionnel d’Acquisition de Compétences et d’Expériences (ESPACE) qui verra le jour début 2021. Ce lieu collectif d’apprentissages et d’échanges se déploiera dans les Montagnes neuchâteloises et le Littoral. Il permettra aux personnes allophones d’acquérir des compétences pour pouvoir s’intégrer socialement et professionnellement dans la société. ESPACE se veut un endroit « facilitateur et rassembleur », complémentaire aux structures existantes. Ce sera aussi l’une des mesures phares de la mise en œuvre neuchâteloise de l’Agenda Intégration Suisse, décidé d’un commun accord entre cantons et Confédération en avril 2019 pour permettre d’accélérer l’intégration professionnelle des personnes réfugiées et admises à titre provisoire.

Stages possibles

À côté de cours collectifs et de soutien, de mentorats et d’activités favorisant le vivre ensemble, ESPACE proposera aux personnes issues de la migration une halte-garderie et des stages de premières expériences sociales et professionnelles, en lien avec le fonctionnement du lieu. Le café-restaurant d’ESPACE sera ouvert à toute personne désireuse de faire des rencontres et de découvrir d’autres cultures.

Appel à projets

Structure intégrée à l’État, ESPACE fonctionnera en gouvernance partagée pour prendre les décisions stratégiques et gérer son fonctionnement. Dans une logique d’intelligence collective et de dynamique participative, les services étatiques – le service de la cohésion multiculturelle (COSM) et le service des migrations (SMIG) - et les œuvres d’entraide - Caritas et le Centre Social Protestant (CSP) - ont pour volonté de collaborer avec le tissu associatif neuchâtelois pour favoriser au mieux toutes les compétences et organisations déjà existantes. Un appel à projets a été lancé en ce sens mardi. Les organismes, associations et personnes intéressées à faire part de leurs idées et déposer leurs dossiers trouveront toutes les informations utiles ici. Le délai de dépôt des projets a été fixé au 28 août 2020. /comm-cto


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus