Aux origines des saints de glace

La croyance populaire date du Moyen Âge : les fêtes de saint Mamert, saint Pancrace et saint ...
Aux origines des saints de glace

La croyance populaire date du Moyen Âge : les fêtes de saint Mamert, saint Pancrace et saint Servais s’accompagnent d’une vague de froid dans nos régions

Saint Mamert est le premier des saints de glace. Il est fêté le 11 mai. Saint Mamert est le premier des saints de glace. Il est fêté le 11 mai.

La chaleur et le beau temps de ces derniers jours font une pause en début de semaine prochaine. Selon MeteoNews, les températures vont baisser nettement dès lundi. Or lundi, c’est la saint Mamert, le premier des saints de glace.

Les prévisions météorologiques de ces prochains jours tendent donc à prouver la pertinence de cette croyance populaire qui perdure depuis le Moyen Âge. Mais il faut garder à l’esprit que les vagues de froid n’ont rien d’exceptionnel sous nos latitudes. Martine Rebetez, professeure de climatologie à l’Université de Neuchâtel et à l'Institut fédéral de recherches WSL.

La période des saints de glace, c’est le dernier moment au printemps où la température peut descendre en dessous de zéro pendant la nuit, et donc provoquer des dégâts aux futures récoltes. Leur ancrage dans les croyances populaires ne doit rien au hasard mais beaucoup à l’observation du climat au cours des siècles.

Cette année, les températures ne devraient pas descendre en-dessous de zéro degré en plaine. Le risque de gel est donc très limité.

Avec le réchauffement climatique, les dates des dernières gelées de printemps se décalent sous nos latitudes. Ce qui n’empêchera pas les saints de glace de rester une référence météorologique pour longtemps encore. /mwi


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus