L’activité est au ralenti, la criminalité aussi

La délinquance a fortement diminué dans le canton de Neuchâtel depuis l’entrée en vigueur du ...
L’activité est au ralenti, la criminalité aussi

La délinquance a fortement diminué dans le canton de Neuchâtel depuis l’entrée en vigueur du semi-confinement

Le nombre de cambriolages a baissé de 50% dans le canton de Neuchâtel depuis le début du semi-confinement (Image d'illustration). Le nombre de cambriolages a baissé de 50% dans le canton de Neuchâtel depuis le début du semi-confinement (Image d'illustration).

Le coronavirus fait baisser la criminalité dans le canton de Neuchâtel. La délinquance a globalement diminué de moitié depuis mi-mars, au moment de la mise en place du semi-confinement. Par exemple, les infractions contre le patrimoine ont chuté de plus de 60%, explique Sami Hafsi, les cambriolages de 50%. Le chef de la Police judiciaire neuchâteloise souligne toutefois que la crise n’a pas eu beaucoup d’impacts contre d’autres types d’infractions au patrimoine, tels que les vols dans les véhicules, les petits vols à l’étalage ou les cambriolages dans les commerces et les entreprises.

Plusieurs facteurs expliquent ce constat, précise Sami Hafsi. « La fermeture des frontières limite les possibilités des bandes organisées internationales. Certaines cibles sont également plus difficilement atteignables comme le domicile des personnes puisqu’elles y sont. Mais d’autres cibles comme les commerces ou les entreprises, qui ne seraient pas gardés, sont plus vulnérables ». La Police neuchâteloise a d’ailleurs mené une opération de prévention pour limiter la présence de valeurs et sensibiliser leur propriétaire à vérifier les systèmes de sécurité. À cela s’ajoute une organisation plus soutenue des patrouilles pour surveiller ces sites.

Il y a également moins de monde dans les rues, donc mois de deal, relève Sami Hafsi. « Mais il n’y a pas de situations de manque qui pourraient générer des comportements particuliers de certains toxicomanes ».


Importante réorganisation de la Police neuchâteloise

Les missions de la Police neuchâteloise ont dû être priorisées et certaines tâches ont dû être mises de côté au profit d’autres en cette période de crise. Sami Hafsi nous a d'ailleurs expliqué qu’une réflexion est en cours et qui consiste à détacher une douzaine d’inspecteurs pour notamment retracer des chaînes de contamination et participer ainsi à la lutte contre la propagation du Covid-19. /jpp


Actualisé le

 

Actualités suivantes