Le Canarvallon: remède satirique au Covid-19

Le journal satirique du Val-de-Travers est sorti de l'imprimerie. En cette période difficile ...
Le Canarvallon: remède satirique au Covid-19

Le journal satirique du Val-de-Travers est sorti de l'imprimerie. En cette période difficile, ses rédacteurs en sont convaincus : rire c’est bon pour la santé

Canarvallon Canarvallon

Sa publication chaque année est autant attendue par certains que redoutée par d’autres. La nouvelle édition du Canarvallon est dans les points de vente du Val-de-Travers. Le journal satirique, qui n’est pas lié au Carnavallon dont l’édition 2020 a été annulée, revoit à sa manière l’actualité vallonnière.

« En cette période de restrictions liées à la pandémie de Covid-19, nous espérons que ces quelques pages permettront aux lecteurs de rire en oubliant un instant leurs tracas quotidiens », explique le comité de rédaction dans un courriel à notre rédaction. Il n'y a d'ailleurs aucune trace du virus dans ce numéro. Et pour cause : la pandémie actuelle n’était encore qu’un début d’épidémie au moment de l’impression.

Lecture du Canarvallon 2020 par Léonard Reichen :

Sport, vie associative, culture, tout est ainsi passé à la sauce piquante. Mais la politique y tient forcément une place importante, qui plus est en cette année d’élections communales. C’est d’ailleurs le conseiller communal Christian Mermet, qui a déjà annoncé qu’il ne se lancera pas dans un nouveau mandat, qui occupe la une de ce numéro 2020.

La plupart des bénéfices des ventes du Canarvallon est chaque année redistribuée dans des oeuvres pour les Valloniers. /lre


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus