Processus de deuil mis à mal par le Covid-19

La mort et les rituels qui l’entourent sont aussi chamboulés par l’épidémie de coronavirus ...
Processus de deuil mis à mal par le Covid-19

La mort et les rituels qui l’entourent sont aussi chamboulés par l’épidémie de coronavirus. Les familles endeuillées sont doublement pénalisées, estime un entrepreneur neuchâtelois de pompes-funèbres

Le processus de deuil est aussi chamboulé par l'épidémie de coronavirus. (Photo: Keystone/DPA/SOPHIA KEMBOWSKI) Le processus de deuil est aussi chamboulé par l'épidémie de coronavirus. (Photo: Keystone/DPA/SOPHIA KEMBOWSKI)

L’épidémie de coronavirus ne bouleverse pas que la vie. La mort est aussi chamboulée. Les entreprises de pompes-funèbres et les familles touchées par le deuil ont dû s’adapter aux restrictions mises en place par la Confédération.

En plus de la douleur de perdre un proche, les familles doivent composer avec l’interdiction des rassemblements au moment des funérailles. Le respect des gestes barrières interdit de prendre dans ses bras une grand-maman ou une petite-fille pour la réconforter.

Autre difficulté qui peut encore compliquer le processus de deuil, lorsqu’une personne décède à l’hôpital ou dans un EMS, sans avoir pu recevoir une visite de ses proches.

De nombreuses familles, qui ont perdu un de leurs membres, prévoient d’organiser des cérémonies une fois que les restrictions liées à l’épidémie seront levées.

Les entrepreneurs de pompes-funèbres doivent aussi tenir compte des restrictions mises en place par la Confédération. /cwi

Daniel Bena des pompes-funèbres Horizon à Colombier :


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus