La lutte contre le racisme, entre acquis fragiles et défis d’avenir

La Semaine neuchâteloise d’action contre le racisme fête ses 25 ans. Même si le coronavirus ...
La lutte contre le racisme, entre acquis fragiles et défis d’avenir

La Semaine neuchâteloise d’action contre le racisme fête ses 25 ans. Même si le coronavirus aura eu raison de la plupart des événements prévu dès lundi, la thématique reste, tout comme certaines formes de racisme

L'affiche de l'édition 2020. L'affiche de l'édition 2020.

Le Cornavirus a peut-être eu raison en grande partie des événements de la Semaine neuchâteloise d’action contre le racisme qui devait commencer ce lundi. L’épidémie ne pourra néanmoins pas faire oublier une problématique qui touche un grand nombre de personnes. Celle de la discrimination et du rejet. Cette année l’événement neuchâtelois fête ses 25 ans de lutte contre le racisme. Un phénomène qui n’a pas disparu, mais qui a évolué. 

Nadia Lutz, présidente du Forum tous différents, tous égaux :

A la base, cette 25e édition de la Semaine neuchâteloise d’action contre le racisme devait compter 80 événements. Presque tous ont été annulés en raison du coronavirus. 

Il sera néanmoins possible de visiter l’exposition « Nous et les autres. Des préjugés au racisme » qui se tient au Péristyle de l’Hôtel-de-Ville de Neuchâtel dès mardi. Des interviews des membres du Forum tous différent, tous égaux seront également postées sur les réseaux sociaux pour transmettre le message de cette édition anniversaire. /rgi



Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus