Violents heurts aux Mélèzes

Le camp des supporters du HCA a été évacué vendredi soir par la police neuchâteloise.
Violents heurts aux Mélèzes

Le camp des supporters du HCA a été évacué vendredi soir par la police neuchâteloise

Image tirée d'une vidéo publiée sur la page Facebook des Enraigi'16 Image tirée d'une vidéo publiée sur la page Facebook des Enraigi'16

Des heurts violents ont éclaté entre les supporters jurassiens et la police neuchâteloise. Les altercations se sont produites vendredi soir à la fin de la partie qui opposait le HC La Chaux-de-Fonds au HC Ajoie en quart de finale de play-off de Swiss League de hockey sur glace. Le match s’est déroulé en terres neuchâteloises, aux Mélèzes. Des vidéos tournent sur les réseaux sociaux. On y découvre des policiers utilisés des sprays au poivre et des matraques pour évacuer le secteur visiteur. D’autres montrent les agents pris à parti par les supporters. La police cantonale neuchâteloise a communiqué dans l’après-midi qu’une personne a dû être hospitalisée à la suite de cette altercation. Elle devait sortir dans la journée. Plusieurs autres ont été blessées.

Déjà pendant la partie, deux supporters neuchâtelois ont été sortis de la patinoire par la sécurité du HCC et interpelés par la police suite à un mauvais comportement vis-à-vis du camp adverse. La tension était donc bien palpable. Des objets ont été lancés de part et d’autre. En fin de rencontre, vers 22h20, la sécurité de la patinoire a fait intervenir la police neuchâteloise à l’intérieure de l’infrastructure. Le kop ajoulot était sur le point de casser une des barrières les séparant des supporters neuchâtelois. Le communiqué de la police indique que l’intervention était nécessaire pour garantir la sécurité des personnes présentes et éviter des affrontements. Lors de l’évacuation du secteur visiteur, des ultras s’en sont pris physiquement aux forces de l’ordre, qui ont dû faire usage de sprays au poivre et de moyens de contrainte, toujours selon la police neuchâteloise.

Dans le cadre de cette enquête, la police lance un appel à témoin pour permettre d’identifier les auteurs de cette altercation. Les personnes ayant des informations sont priées de contacter le 032 889 90 00.


Pas de commentaire des Enraigi

Nous avons tenté de joindre le capo des supporters du HC Ajoie qui n’a pas souhaité s’adresser aux médias pour le moment. Sur leur page Facebook, il est toutefois noté que les Enraigi « dénonçaient ce genre de violences policières et qu’ils se battraient jusqu'au bout pour défendre leurs droits et leurs libertés en tant que supporters et citoyens ». /comm-ncp


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus