Alfaset et la Croix-Rouge toujours main dans la main

La fondation neuchâteloise va continuer de collaborer avec le CICR pour fabriquer des prothèses ...
Alfaset et la Croix-Rouge toujours main dans la main

La fondation neuchâteloise va continuer de collaborer avec le CICR pour fabriquer des prothèses à destination de pays en conflit

Alfaset possède déjà un atelier d'injection de plastique et assurait l'intégralité de la production de prothèses du pied pour le CICR. (Photo: archives). Alfaset possède déjà un atelier d'injection de plastique et assurait l'intégralité de la production de prothèses du pied pour le CICR. (Photo: archives).

Alfaset va continuer d'aider les populations des pays en guerre. La fondation neuchâteloise qui emploie des personnes en situation de handicap et le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) ont annoncé ce vendredi qu’ils allaient poursuivre et renforcer leur collaboration. Un nouveau partenariat concerne la fabrication et la distribution de composants d'orthèses et de prothèses sous la marque Rehab'Impulse. Ces dispositifs d'assistance à la mobilité seront destinés à des personnes handicapées dans les pays affectés par des conflits ou d'autres situations de violence indiquent les deux partenaires.

Ce partenariat est primordial selon le vice-président du CICR, Gilles Carbonnier :

Selon alfaset et le CICR, cela répond ainsi aux standards de qualité internationaux avec des prix abordables. La Croix-Rouge a donc décidé de collaborer directement avec Alfaset pour élargir son offre et la qualité des aides à la mobilité. Pour l'instant, les produits sont envoyés en Tanzanie et au Rwanda. D'autres commandes sont en cours à destination du Nigeria et de l'Ethiopie.

Grégory Huot est membre du programme de réhabilitation physique du CICR :

Alfaset produit et distribue ce type de prothèse en kit. Alfaset produit et distribue ce type de prothèse en kit.

Un partenariat renforcé

Ce n’est pas une première pour Alfaset vu que la fondation fabrique déjà depuis quelques années les composants pour les prothèses et les orthèses dans ses ateliers protégés. Ces articles étaient fournis jusqu'ici, via un intermédiaire. Le partenariat direct entre les deux organismes devrait permettre de « rentabiliser les coûts et de favoriser la recherche et développement ».

René Barbezat, directeur général d’alfaset :

/ats-jha


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus