Deux lauréats pour le Prix Salut l’étranger 2019

Le Centre culturel iranien neuchâtelois et l’association « Les amis des lundis » se partagent ...
Deux lauréats pour le Prix Salut l’étranger 2019

Le Centre culturel iranien neuchâtelois et l’association « Les amis des lundis » se partagent cette année le prix interculturel neuchâtelois

Les amis des lundis pour « Les Lundis des mots » et le Centre culturel iranien neuchâtelois sont les lauréats 2019 du Prix interculturel neuchâtelois Salut l’étranger. (photo : SP-Chancellerie d’État) Les amis des lundis pour « Les Lundis des mots » et le Centre culturel iranien neuchâtelois sont les lauréats 2019 du Prix interculturel neuchâtelois Salut l’étranger. (photo : SP-Chancellerie d’État)

Favoriser le dialogue interculturel, le processus d’intégration et l’accès au domaine de la culture. Pour toutes ces raisons, le jury du prix Salut l’étranger a choisi cette année de récompenser deux associations qui contribuent à l’intégration des étrangers dans le canton de Neuchâtel.

Lors d’une cérémonie organisée vendredi à la Bibliothèque publique et universitaire de Neuchâtel, l’association « Les amis des lundis » et le Centre culturel iranien neuchâtelois se sont vus remettre un chèque de 3'500 francs.

L’association « Les amis des lundis », créée en 2008, organise régulièrement des soirées débat citoyen et des conférences sur les littératures du monde. Elle donne également la parole aux personnes issues de la migration à travers les soirées « Mon pays, mes livres ».

Lucienne Serex, présidente de l’association :

Le Centre culturel iranien neuchâtelois est actif depuis 2011. Il permet notamment aux persanophones de s’intégrer dans le milieu culturel neuchâtelois. Il propose également des cours de français, un soutien pour les démarches administratives et des séances d’information lors des élections communales, cantonales et fédérales.

Sa présidente, Shohreh Haji Seyed Javadi :

Le prix interculturel neuchâtelois « Salut l’étranger » a 25 ans. Il a été institué en mars 1995 par le Conseil d’État pour encourager l’esprit d’ouverture et le vivre ensemble. /dsa


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus