Gare au(x) scolyte(s) !

Un cousin scandinave du bostryche est arrivé récemment dans des forêts de Suisse mais sa présence ...
Gare au(x) scolyte(s) !

Un cousin scandinave du bostryche est arrivé récemment dans des forêts de Suisse mais sa présence n’a pas encore été détectée dans l’Arc jurassien

Un scolyte nordique de l’épicéa. (Photo : Nina Feddern / WSL) Un scolyte nordique de l’épicéa. (Photo : Nina Feddern / WSL)

Un nouveau danger pourrait planer sur les forêts d’épicéas de la région à l’avenir. Le scolyte nordique – ou Ips duplicatus - a été repéré récemment en Suisse, dans le canton de St-Gall. Il s’agit d’un cousin scandinave du typographe, plus connu sous le nom de bostryche. Le scolyte nordique a provoqué des dégâts importants dans les forêts d’Europe centrale depuis les années 90, notamment en Autriche et en Allemagne.

L’espèce est toutefois considérée comme moins agressive que le typographe et sa taille est un peu plus petite. Elle s’attaque donc aussi aux épicéas mais dans des parties plus élevées de l’arbre. L’insecte se propage de manière naturelle mais son avancée peut également être imputée au transport du bois par route et par rail. Sa présence dans la région n’est pas attestée pour l’instant mais il pourrait arriver à moyen terme, comme l’indique Marc Balmer, collaborateur scientifique à l’Office cantonal jurassien de l’environnement :

La seule manière de lutter contre le scolyte – qu’il soit typographe ou nordique – consiste à abattre les arbres malades et à la sortir rapidement de la forêt pour éviter la propagation de l’insecte. /fco


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus