« Prends soin de mon doudou » monte au front

Le collectif dénonce des dysfonctionnements liés à la réforme de la protection de l’enfance ...
« Prends soin de mon doudou » monte au front

Le collectif dénonce des dysfonctionnements liés à la réforme de la protection de l’enfance. Il se réunira mardi devant le Château à Neuchâtel

« Les enfants risquent de payer le prix de la réforme de la protection de l’enfance ». Le collectif neuchâtelois « Prends soin de mon doudou » s’inquiète des conséquences des mesures prises par le Canton dans ce domaine. Les membres de cette initiative citoyenne, en majorité des professionnels des services sociaux, se réuniront mardi devant le Château à Neuchâtel. Ils souhaitent interpeller les députés, selon eux trop peu informés des problématiques rencontrées sur le terrain.

Leïla, éducatrice et membre de « Prends soin de mon doudou » :

« Les personnes impliquées sur le terrain ne sont pas assez concertées »

Lancée en 2018, la réforme de la protection de l’enfance a pour conséquence la suppression progressive, d'ici 2022 de 50 places au sein des institutions dans le domaine de la petite enfance et des jeunes proches de l'âge adulte. Le gouvernement souhaite également développer les familles d’accueil. Pour le collectif « Prends soin de mon doudou », ces mesures vont surtout engendrer un repport des coûts sur d'autres structures. 

Leïla, éducatrice : « Les crèches vont manquer de moyens »

En se rendant devant le Château, le collectif « Prends soin de mon doudou » espère en particulier attirer l’attention des politiques et du grand public sur ces problématiques. /ara


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus