Les Nobel de la paix qui ont marqué l’histoire

Abiy Ahmed s’est vu attribuer ce vendredi le 100e Prix Nobel de la paix, plusieurs ont marqué ...
Les Nobel de la paix qui ont marqué l’histoire

Abiy Ahmed s’est vu attribuer ce vendredi le 100e Prix Nobel de la paix, plusieurs ont marqué l’histoire depuis plus d’un siècle

Alfred Nobel, inventeur de la dynamite, a donné son nom à la distinction. Alfred Nobel, inventeur de la dynamite, a donné son nom à la distinction.

Le premier ministre éthiopien Abiy Ahmed s’est vu attribuer ce vendredi matin le 100e Prix Nobel de la paix. S’il s’avère toujours délicat de n’en ressortir que quelques-uns, certains ont particulièrement marqué l’histoire depuis 1901.

Plusieurs d’entre eux retracent les grandes évolutions géopolitiques de notre monde, à commencer par la 1re guerre mondiale. C’est d’ailleurs en 1917 que le Comité International de la Croix-Rouge obtient son premier Nobel, puis un second en 1944 lors de la 2de guerre mondiale. Georges Marshall l’aura, lui, en 1953 pour son « Plan Marshall » qui a permis la reconstruction de l’Europe.

Les années 90 restent l’une des périodes durant laquelle les personnalités ont le plus marqué les prix Nobel. Nelson Mandela, distingué en 1993, reste aujourd'hui encore l’une des plus grandes figures des ambassadeurs de la paix. L’année suivante, Yasser Arafat, Yitzhak Rabin et Shimon Peres donnent des espoirs de paix au conflit Israélo-palestinien. Durant cette décennie, la Birmane Aung San Suu Kyi ou encore le Russe Mikhaïl Gorbatchev - pour sa contribution à la fin de la guerre froide - seront aussi distingués. Plus récemment, le président colombien Juan Manuel Santos a marqué l’année 2016 pour l’accord de paix avec la guérilla des FARC.


Le climat, prochaine grande cause honorée ?

Le Prix Nobel de la paix a aussi été marqué par la lutte pour les droits de l’homme et contre la pauvreté. Comment oublier Martin Luther King en 1964, l’un des premiers à lutter sans violence pour des droits civiques ? Tout comme Mère Teresa, nobélisée en 1979 pour son action auprès des plus démunis. La lutte contre la prolifération des armes a également souvent été récompensée ces dernières années, notamment en 2017 avec la campagne internationale pour l'abolition des armes nucléaires lancée depuis la Suisse. La prochaine cause à avoir le vent en poupe pourrait bien être la lutte en faveur du climat. La jeune Suédoise Greta Thunberg faisait d’ailleurs partie des favoris cette année. Al Gore, en 2007, reste donc le seul à avoir été primé pour cette cause. /jpi


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus