Pas de recours au TF pour les autonomistes de Moutier

Les militants autonomistes de Moutier rejettent massivement par 399 voix contre 18 l’éventualité ...
Pas de recours au TF pour les autonomistes de Moutier

Les militants autonomistes de Moutier rejettent massivement l’éventualité d’un recours au Tribunal fédéral à la suite de l’annulation du vote du 18 juin 2017 par le Tribunal administratif bernois

La Sociét'halle a fait salle comble pour les assises prévôtoises. La Sociét'halle a fait salle comble pour les assises prévôtoises.

Les autonomistes de Moutier veulent revoter sur leur appartenance cantonale le plus vite possible. Ils ont très largement recommandé jeudi soir de ne pas faire appel au Tribunal fédéral lors des assises prévôtoises qui se sont tenues à la Sociét’halle. Le scrutin organisé par « Moutier Ville jurassienne » a donné un résultat clair : 399 voix contre un recours, 18 pour et 3 blancs. Il s’agissait d’une consultation puisque la décision effective de faire appel ou non au TF après l'annulation du vote du 18 juin 2017 par le Tribunal administratif bernois appartient aux recourants. Le comité « Moutier Ville jurassienne » a prôné jeudi soir pour ne pas faire recours au Tribunal fédéral. Son porte-parole, Valentin Zuber - qui est également conseiller municipal de Moutier – souhaite dorénavant que la Confédération s’investisse davantage dans l’organisation d’un second vote et souligne que la netteté du résultat obtenu jeudi soir était importante pour montrer l’unité du camp autonomiste :

 

Le maire de Moutier, Marcel Winistoerfer, était également présent à la Sociét’halle. Il demande également à la Berne fédérale de s’impliquer de manière plus forte dans la mise en place d’un nouveau scrutin. Marcel Winistoerfer souhaitait, à titre personnel, qu’un recours soit déposé auprès du Tribunal fédéral mais il s’accommode parfaitement de la position exprimée par les militants autonomistes :


Les assises prévôtoises se sont déroulées devant plus de 400 partisans d’un transfert de Moutier dans le canton du Jura. La soirée a démarré par un mot de bienvenue et d’introduction de Laurent Coste, directeur de campagne de « Moutier Ville jurassienne ». La presse a ensuite été conviée à quitter la Sociét’halle pour que les militants puissent débattre en toute sérénité, sans micros, ni caméras. Jean Moritz, ancien président de la Cour constitutionnelle du canton du Jura, a procédé à une présentation juridique des données du problème. « Moutier Ville jurassienne » a ensuite présenté sa position avant de laisser aux militants la possibilité de s’exprimer. La presse a pu revenir dans la salle lors du vote par les urnes et pour la proclamation des résultats qui est intervenue aux environs de 22h20 et qui a été suivie par « La Rauracienne ». La réunion a ainsi duré moins de 2h30 et les militants autonomistes ont eu l’occasion de partager un dernier verre avant de regagner leurs pénates. /fco



Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus