Clap de fin pour la 28e édition du Chant du Gros

Le festival du Noirmont s'est achevé samedi soir sur les notes de Gims, Roger Hodgson et Marc ...
Clap de fin pour la 28e édition du Chant du Gros

Le festival du Noirmont s'est achevé samedi soir sur les notes de Gims, Roger Hodgson et Marc Lavoine. En trois jours, la manifestation a attiré environ 40'000 personnes

Ils étaient également nombreux jeudi soir pour Kendji Girac. (Photo : Damien Carnal) Ils étaient également nombreux jeudi soir pour Kendji Girac. (Photo : Damien Carnal)

La 28e édition du Chant du Gros a vécu. Environ 40'000 festivaliers ont foulé le sol du festival du Noirmont entre jeudi et samedi. C'est 5'000 de moins que lors de la précédente édition. Mais le bilan est "plus que positif" selon les organisateurs. Contrairement à l'année passée, seules deux soirées sur trois étaient sold out, le vendredi et le samedi. Particulièrement attendu, Gims a enflammé la grande scène samedi soir. Il a été précédé de Marc Lavoine, Pascal Obispo, Rodger Hodgson ou encore Kendji Girac sur les trois jours. Pour les organisateurs, la programmation a fait ses preuves : l'affluence était à peine plus faible que celle de l'édition précédente. "C'est la preuve qu'une programmation commerciale avec des artistes que l'on entend beaucoup à la radio fonctionne", a déclaré le patron du festival Gilles Pierre samedi soir devant la presse. "Ce sont ces gens-là que la foule a envie de voir. Si on veut faire un festival pointu, il faut le faire dans son jardin" a-t-il déclaré en souriant.
Le pendant "pointu" du festival était en partie assuré par le P'tit du Gros. La scène, qui fêtera ses 10 ans l'année prochaine, faisait à nouveau la part belle aux artistes suisses. Les organisateurs ont notamment salué les performances du duo fribourgeois Femme Fatale et des chaux-de-fonniers de Bunkr. Le Mini du Gros, dédié aux enfants, a également rencontré un beau succès selon l'organisation.

Pas de gobelets réutilisables à l'ordre du jour

Alors que la tendance dans les festivals est d'utiliser des goblets consignés, le Chant du Gros fait de la résistance. C'est dans des verres en plastique jetables que les boissons sont servies. A l'heure où les questions environnementales occupent le devant de la scène, Gilles Pierre se défend :

La prochaine édition du Chant du Gros se déroulera du 3 au 5 septembre 2020. Une année avant le 30e anniversaire du festival. Pourtant, il n'est pas question de faire des économies sur la programmation pour Gilles Pierre :

Aucun incident notable n'est venu ternir le tableau de cette 28e édition. Samedi soir, Gilles Pierre a également salué le travail des quelques 1650 bénévoles du festival. /tna-gtr

Les photos de la soirée de samedi.


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus