Macarons : les oubliés du centre-ville

Les habitants du centre-ville de La Chaux-de-Fonds s’inquiètent de l’introduction des macarons ...
Macarons : les oubliés du centre-ville

Les habitants du centre-ville de La Chaux-de-Fonds s’inquiètent de l’introduction des macarons pour le parcage et de l’élargissement des zones bleues

Les macarons prévus par le Conseil communal ne permettront pas de stationner au centre-ville, qui sera uniquement composé de zone bleue. (Photo: rapport du Conseil Communal). Les macarons prévus par le Conseil communal ne permettront pas de stationner au centre-ville, qui sera uniquement composé de zone bleue. (Photo: rapport du Conseil Communal).

La mise en place de macarons pour le parcage à La Chaux-de-Fonds soulève quelques inquiétudes, notamment parmi les habitants du centre-ville.

Le projet accepté en février dernier par le Conseil général prévoit d’élargir le périmètre de zone bleue. 380 places de parc doivent changer de couleur. Or, les macarons prévus pour les habitants ne permettront pas de stationner en zone bleue. Les riverains devront parquer leur véhicule dans des zones blanches à la fois éloignées de leur domicile et probablement surchargées.

Habitant de la rue de la Paix, Emmanuel Schwab a décidé d’écrire au Conseil communal pour proposer une alternative. Le courrier des riverains ne remet pas en cause la proposition du Conseil communal. Il demande la mise en place de macarons spécifiques pour les habitants du centre-ville.

Plusieurs arguments sont mis en avant, y compris écologiques. En stationnant en zone bleue le soir, les riverains seraient contraints de déplacer leur voiture le matin, même s’ils n’en ont pas besoin. Par ailleurs, la zone tampon en bordure de la zone bleue élargie accueille déjà de nombreux véhicules. Pour Emmanuel Schwab, la place va manquer.

Egalement concernés par l’élargissement de la zone bleue, des riverains de la rue de la Promenade lancent une initiative similaire. Enfin, les habitants concernés craignent que la zone bleue ne soit surdimentionnée et peu utilisée.

Les personnes qui souhaitent signer la lettre destinée au Conseil communal peuvent en demander un exemplaire par courrier à emmanuel.schwab@yahoo.fr. /mwi


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus