Pas de record de température mercredi à Neuchâtel

Les 37,9 degrés mesurés par MétéoSuisse mercredi seraient faux et n’ont pas été homologués ...
Pas de record de température mercredi à Neuchâtel

Les 37,9 degrés mesurés par MétéoSuisse mercredi seraient faux et n’ont pas été homologués. Le record de 2015 continue de faire foi

Le record de température mesuré mercredi à Neuchâtel n’en est pas un. MétéoSuisse a certes enregistré 37,9 degrés dans la capitale mais ce pic de température est suspect. Il n’a duré que dix minutes, tandis que durant le reste de la journée, il a fait trois degrés de moins.

Il y a donc présomption que le chiffre est erroné : le record de température a, dans un premier temps, été homologué avant que cette validation ne soit retirée. Christophe Salamin, météorologue à MétéoSuisse, indique que le doute subsiste et que seuls les experts pourront juger de la validité de cette valeur. Le record du 7 juillet 2015 à 37,8 degrés reste donc celui qui fait foi.


Origine du doute

Pourquoi le chiffre est-il si suspect ? « Il y a un eu un problème, mais nous ne savons pas encore lequel, » précise Christophe Salamin. Cela pourrait être dû à une masse d’air chaude qui expliquerait la différence subite de températures. Toutefois, le météorologue souligne qu’il n’y a pas eu de différence significative dans l’orientation et la force du vent pouvant provoquer une telle variation de température.

Ainsi à Neuchâtel, il a fait 35,8 degrés, soit une température placée au 5ème rang des plus élevées de la ville. Dans le reste du canton, la station de Boudry a enregistré la valeur la plus chaude avec 37,6 degrés. Il s'agit cependant d’une sonde partenaire, qui n’appartient pas à MétéoSuisse : « Les mesures ne sont pas prises dans le même environnement que celui imposé par MétéoSuisse. Les valeurs de Boudry restent toutefois représentatives », conclut Christophe Salamin. /vma-mwi


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus