Blâme pour Fédéric Hainard dans le canton de Berne

Le Tribunal administratif du canton de Berne a récemment rejeté un recours de l’avocat neuchâtelois ...
Blâme pour Fédéric Hainard dans le canton de Berne

Le Tribunal administratif du canton de Berne a récemment rejeté un recours de l’avocat neuchâtelois. Ce dernier contestait un blâme de l’Autorité de surveillance des avocats dans une affaire de divorce en 2016

Frédéric Hainard (Photo : archives) Frédéric Hainard (Photo : archives)

La justice bernoise a désavoué Frédéric Hainard. Dans un jugement daté du 8 juillet et révélé lundi par plusieurs titres de Tamedia, le Tribunal administratif du canton de Berne estime que l’Autorité de surveillance des avocats était en droit de prononcer un blâme contre l’avocat neuchâtelois dans une affaire de divorce initiée en juin 2016.

Frédéric Hainard était non seulement le représentant d’office de l’épouse, mais aussi le mandataire du mari. Pour l'Autorité de surveillance des avocats du canton de Berne, Frédéric Hainard a violé la loi fédérale sur la libre circulation des avocats en n'ayant pas su éviter un conflit entre les intérêts de son client et ceux des personnes avec lesquelles il est en relation sur le plan professionnel ou privé.

Dans son jugement, le Tribunal administratif bernois souligne que l’avocat avait déjà été rendu attentif au conflit d’intérêts dans cette situation. L’instance juge l’entêtement de l’avocat « choquant » et « contradictoire ». Elle pointe encore que le comportement de Frédéric Hainard dénote un « manque évident de sensibilité ».

Contacté par nos soins, Frédéric Hainard n'a pas voulu commenter cette décision. Il a toutefois annoncé son intention de faire valoir son droit de recours. /ATS-gwe-gtr


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus