Apollo 11: la Lune, amie imaginaire de l’Homme (3/8)

La Lune a de tout temps occupé une place de choix dans l’imaginaire de l’humanité. On en parle ...
Apollo 11: la Lune, amie imaginaire de l’Homme (3/8)

La Lune a de tout temps occupé une place de choix dans l’imaginaire de l’humanité. On en parle avec Marc Attalah, le directeur de la Maison d’Ailleurs à Yverdon

Le Voyage dans la Lune, réalisé en 1902 par Georges Méliès, est à l'origine de la science-fiction au cinéma.  Le Voyage dans la Lune, réalisé en 1902 par Georges Méliès, est à l'origine de la science-fiction au cinéma. 

Bien avant le 21 juillet 1969, nombreux sont ceux à avoir rêvé l’homme se rapprochant de la Lune et à lui avoir fait poser le pied dessus. Que ce soit dans la littérature, le cinéma, ou encore la bande dessinée avec le célèbre « Objectif Lune » de Tintin sorti en 1953, il y a toujours eu un lien fort entre l’imaginaire de l’humanité et le corps céleste. Marc Atallah, le directeur du musée de la science-fiction « La Maison d’Ailleurs » à Yverdon, nous livre son analyse sur cette relation particulière :

Au-delà de ces considérations, Marc Atallah ajoute qu’on donne parfois trop d’importance à la place de la Lune dans les récits de science-fiction :

Aujourd’hui, l’imaginaire tend à s’évader au-delà des frontières du système solaire, selon Marc Atallah, là où la vie est encore imaginable. /ast


Les autres épisodes


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus