Les Cantons veulent mettre la pression sur les cormorans

Les trois Cantons de Neuchâtel, Vaud et Fribourg ont rencontré une délégation de pêcheurs professionnels ...
Les Cantons veulent mettre la pression sur les cormorans

Les trois Cantons de Neuchâtel, Vaud et Fribourg ont rencontré une délégation de pêcheurs professionnels. Les autorités veulent leur venir en aide. La pression sur les cormorans sera accentuée

Les pêcheurs professionnels demandaient de l'aide. Ce jeudi, ils ont été reçu par les Cantons. Les pêcheurs professionnels demandaient de l'aide. Ce jeudi, ils ont été reçu par les Cantons.

Neuchâtel, Vaud et Fribourg veulent prendre des mesures pour venir en aide aux pêcheurs professionnels. Des représentants de la branche ont été reçus par les gouvernements cantonaux ce jeudi à Auvernier. Au cœur de la discussion : les difficultés rencontrée par la profession. Les mesures de soutien que les Cantons peuvent mettre en revue ont été évoquées. Des mesures techniques sont prises, mais une stratégie est aussi lancée pour accentuer la pression sur les cormorans.

Dans un communiqué, les trois Cantons reconnaissent l’urgence de la situation : entre 2016 et 2018, les captures de palées et de bondelles ont baissé de 65%. Aucune amélioration n’est à attendre cette année.

Les Cantons estiment que ce recul n’est pas identifié. Les pêcheurs, eux, ont déjà annoncé à plusieurs reprises que la prolifération des cormorans dans la région est l’une des causes.

Dans ce même communiqué, les Cantons soulignent toutefois l’importance de la pêche professionnelle, un élément du « patrimoine de la région et qui fournit des produits indigènes de grande qualité ». Les Cantons proposent donc de revoir la maille des filets à bondelle. Ils toléreront également le double de nasses à écrevisses afin de permettre aux pêcheurs de diversifier leur production.

Concernant la gestion des cormorans, un projet de modification du concordat de la chasse sur le lac de Neuchâtel est en cours de révision avec une entrée en vigueur l’an prochain. Cette modification doit permettre d’une part d’ouvrir la chasse au cormoran sur le lac et de créer un permis de spécial pour les pêcheurs leur donnant le droit d’effectuer des tirs de protection à proximité des filets. Des tirs spéciaux seront réalisés dès cet automne par les gardes-faune des trois cantons. /comm-aju


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus