Une Imériale « presque normale » pour sa 35e édition

Les organisateurs ont présenté le programme de la manifestation qui débute vendredi à St-Imier ...
Une Imériale « presque normale » pour sa 35e édition

Les organisateurs ont présenté le programme de la manifestation qui débute vendredi à St-Imier. L’accent a été mis sur les animations

La manifestation débute vendredi à 17h à St-Imier. (Photo: archives) La manifestation débute vendredi à 17h à St-Imier. (Photo: archives)

St-Imier s’apprête à vivre sa 35e Imériale. L’événement revient vendredi et samedi dans les rues de la cité. Elle est organisée pour la deuxième fois par le nouveau comité. Pour rappel :  les anciens membres avaient pratiquement tous démissionnés en 2017, mettant en péril l’existence de la fête.
Huit nouvelles personnes avaient été recrutées pour que puisse perdurer l’événement. Responsable du sponsoring et des finances, Julien Bangerter revient sur cette première expérience :

« 80% du budget pour les animations »

Si les organisateurs décrivent cette 35e Imériale comme s’inscrivant dans la veine des précédentes, un effort a été mis sur les animations de rue. Plusieurs activités, allant de l’initiation à la samba à la présence d’artistes de cirque, sont notamment prévues. Cette nouveauté répond à une demande du public, d’après Julien Bangerter. Il précise que ces animations coûtent « 25'000 à 30'000 francs au comité », soit environ 80% du budget total de la manifestation.

Le programme complet de l'Imériale est à retrouver sur son site internet.


Pas de vaisselle réutilisable

Pour cette année encore, il sera possible de trouver de la vaisselle en plastique à usage unique à l’Imériale. Pourtant, depuis le 1er janvier, la loi bernoise oblige toute manifestation d’une certaine importance à bannir ce genre d’objets. Sur ce point, Julien Bangerter déclare : « on a pris connaissance de cette disposition qu’au mois de mai… et il était trop tard pour les quelques 100 tenanciers de stands de changer à la dernière minute ». Le comité a donc demandé une dérogation exceptionnelle pour cette année, et promet de sauter le pas de la vaisselle réutilisable l’an prochain. /amo


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus