Neuchâtel : nouveau processus participatif

Après « Centre et rives » et « Centre et gare », le conseil communal lance une nouvelle démarche ...
Neuchâtel : nouveau processus participatif

Après « Centre et rives » et « Centre et gare », le conseil communal lance une nouvelle démarche participative, cette fois dédiée à La Coudre et à l’Avenue des Portes-Rouges

Vendredi matin, la conseillère communale en charge du dossier Christine Gaillard a lancé le processus participatif à La Coudre. Vendredi matin, la conseillère communale en charge du dossier Christine Gaillard a lancé le processus participatif à La Coudre.

La Ville de Neuchâtel aime les processus participatifs !

Les autorités communales annoncent ce vendredi le lancement d’un nouveau programme portant cette fois sur le quartier de La Coudre et l’avenue des Portes-Rouges

Après avoir mis sur pied des processus participatifs pour la zone « Centre et rives », « Centre et gare », Clos-de-Serrières, puis un autre dédié à la mobilité des personnes âgées, l’exécutif en lance un nouveau sur le quartier neuchâtelois. Il souhaite entendre et sonder la population pour en découvrir ses attentes. La conseillère communale en charge du dossier, Christine Gaillard, a annoncé que les citoyens pourront « s’informer et s’exprimer à travers des tables-rondes et des ateliers d’expérimentation ». A cet effet, la place du funiculaire à La Coudre se transformera en zone d’échanges ce vendredi et ce samedi. Les personnes intéressées à intégrer un groupe de réflexion pour accompagner le processus participatif pourront s’inscrire sur place. Certains citoyens – de La Coudre ou d’ailleurs – seront tirés au sort selon des quotas pour faire partie d’un jury qui retiendra les meilleurs projets de réaménagement. Comme les deux quartiers (La Coudre et Portes-Rouges) ont été retenus comme projet d’agglomération, ils recevront un soutien de la Confédération. Au mieux, les travaux démarreront en 2021 dans le quartier des Portes-Rouges, 2024 à La Coudre. Patience ! /aju

Le processus participatif a démarré sur les chapeaux de roue puisque durant la conférence de presse, la conseillère communale a été interpelée par des Coudriers. Le processus participatif a démarré sur les chapeaux de roue puisque durant la conférence de presse, la conseillère communale a été interpelée par des Coudriers.

Commentaire

Ce nouveau processus participatif a inspiré un commentaire à Adrien Juvet :


Il n’y a rien de plus louable que de vouloir prendre le pouls du citoyen avant de lancer un grand projet. La Ville de Neuchâtel semble l’avoir trop bien compris. Elle a ainsi décidé de mener un nouveau processus participatif, cette fois dédié aux quartiers de La Coudre et de l’avenue des Portes-Rouges.

Car cette démarche n’est pas la première. Depuis 2014, Neuchâtel a déjà mené un processus pour la zone « Centre et rives », « Centre et gare », Clos-de-Serrières, et enfin un processus dédié à la mobilité des personnes âgées. Mais focalisons-nous sur l’un des principaux dossiers, celui des Jeunes Rives. Le processus a coûté plus de 200'000 francs. Depuis Expo.02, la Ville n’y a quasi pas planté un clou. Ce vendredi matin, l’exécutif s’est voulu rassurant : un rapport sera traité incessamment sous peu par le législatif. Probablement en début d’année prochaine. On s’en réjouit, mais l’attente a duré 17 ans.

De la part d’élus communaux, on salue cette prise de température auprès de citoyens. Mais prise de température ne doit pas dire immobilisme !


Actualisé le

 

Actualités suivantes