Une grève des femmes, et après?

À un peu moins de dix jours de la mobilisation nationale, Place publique a questionné l'utilité ...
Une grève des femmes, et après?

À un peu moins de dix jours de la mobilisation nationale, Place publique a questionné l'utilité et l’avenir de ce mouvement de colère

La journée du 14 juin se déroulera sous ce logo. (Photo : frauenstreik2019.ch) La journée du 14 juin se déroulera sous ce logo. (Photo : frauenstreik2019.ch)

Dans moins de dix jours, les femmes du pays sont appelées à faire la grève. Le vendredi 14 juin, elles seront des centaines de milliers à faire entendre leur colère. La colère de ne pas être traitées à l’égal des hommes, la colère de ne pas être respectées. La mobilisation s’accompagne d’un catalogue de revendications, allant de l’égalité salariale à la fin des violences sexistes en passant par les congés parentaux et la gratuité de l’avortement.

Mais dans quelle mesure cette grève va permettre de changer les choses ? Quelles actions doivent suivre pour que ce cri ne tombe pas dans l’oubli ?

Place publique a accueilli deux invitées pour en parler : Anne-Seydoux Christe, conseillère aux Etats jurassienne et Anne-Valérie Zuber, membre du collectif biennois pour l’organisation de la Grève des femmes.

« Ce sera un mouvement visible et c’est déjà très positif »


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus