Du rouge moins vif que prévu pour l’EREN

Les comptes 2018 de l’Église réformée évangélique du canton de Neuchâtel, validés ce mercredi ...
Du rouge moins vif que prévu pour l’EREN

Les comptes 2018 de l’Église réformée évangélique du canton de Neuchâtel, validés ce mercredi, affichent un déficit de 380'000 francs

L'EREN a réduit son déficit. L'EREN a réduit son déficit.

Des efforts payants pour l’Église réformée évangélique du canton de Neuchâtel. La maîtrise et la réduction des dépenses ont permis de faire passer le déficit de 924'300 francs à 380'000 francs entre le budget et les comptes 2018, qui ont été validés ce mercredi lors de la 182e session du Synode de l’EREN. Un résultat qui s’explique notamment par la réduction des postes de travail.

Les recettes de la contribution ecclésiastique sont, quant à elles, presque égales à 2017 alors que les dons et les legs ont légèrement progressé.

Dans un communiqué publié mercredi, il est encore noté que « les budgets et les comptes déficitaires ne sont pas tenables sur la durée ». L’objectif est d’atteindre l’équilibre d’ici à 2022. /comm-jpp 


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus