Deux crèches communales à Val-de-Travers

Les autorités mettent la priorité sur deux structures d’accueil préscolaire. L’extension du ...
Deux crèches communales à Val-de-Travers

Les autorités mettent la priorité sur deux structures d’accueil préscolaire. L’extension du collège de Longereuse à Fleurier abritera la première. Un bâtiment pourrait être construit à Couvet pour la deuxième

La crèche communale Les Pousse-Cailloux est actuellement dans un bâtiment privé à Fleurier. La crèche communale Les Pousse-Cailloux est actuellement dans un bâtiment privé à Fleurier.

À terme, les enfants qui ne sont pas encore en âge d’aller à l’école devraient être accueillis sur deux sites à Val-de-Travers. À Fleurier, une partie de l’extension du collège de Longereuse abritera une crèche. Un concours d’architecture vient d’être lancé. À Couvet, l’idée de transformer le restaurant du Centre sportif régional est abandonnée. Le Conseil communal réfléchit à la possibilité de construire un nouveau bâtiment.

Les structures d’accueil ont fait l’objet d’une étude approfondie. Le constat est clair : les demandes d’accueil en structures préscolaires sont en constante augmentation et la Commune pratique la politique du zéro refus. Actuellement à Val-de-Travers, il existe trois sites communaux pour accueillir les bébés et les enfants jusqu’à quatre ans. Mais certains lieux ne sont pas vraiment adaptés, ils ont été aménagés sans être prévus pour ça au départ. À Môtiers par exemple, la crèche se trouve au dernier étage du collège.

Le Conseil communal avait l’idée de créer un site unique d’accueil préscolaire au Centre sportif régional à Couvet. Une étude a été menée pour transformer le restaurant du centre, La Fourchette, en crèche d’une centaine de places. Mais le projet a évolué. D’autres réflexions ont conduit le Conseil général à préférer un accueil sur deux sites. La future crèche de Fleurier se situera dans l’extension du collège de Longereuse. À Couvet, le Centre sportif régional n’est pas idéalement situé et devrait garder sa vocation sportive. L’idée est de trouver un endroit plus proche du centre du village pour installer la crèche. La construction d’un bâtiment neuf est envisagée sur une parcelle proche des collèges. Au total, les deux sites offriraient une centaine, voire 120 places, ce qui permettrait aussi à la Commune d’atteindre les objectifs cantonaux en matière de loi sur l’accueil des enfants. /msa


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus