Nouvelle galerie percée au laboratoire du Mont Terri

Le laboratoire du Mont Terri – situé 300 mètres sous terre – va se doter d’une nouvelle galerie ...
Nouvelle galerie percée au laboratoire du Mont Terri

Le laboratoire du Mont Terri – situé 300 mètres sous terre – va se doter d’une nouvelle galerie qui permettra d’étendre les recherches sur le stockage des déchets nucléaires et du CO2

Les 80 derniers centimètres de roche de la nouvelle galerie ont été forés lundi matin. Les 80 derniers centimètres de roche de la nouvelle galerie ont été forés lundi matin.

L’extension du laboratoire souterrain du Mont Terri, à St-Ursanne, franchit un cap symbolique. La nouvelle galerie qui permettra à l’infrastructure de doubler sa taille a été percée ce lundi matin devant un parterre d’invités. Près de 600 mètres de galeries et de niches supplémentaires seront ainsi mis à disposition des chercheurs venus du monde entier qui travaillent sur les argiles à Opalinus. Ce type de roche possède des qualités d’étanchéité particulièrement intéressantes pour le stockage futur des déchets radioactifs et du CO2 en Suisse et ailleurs dans le monde. Les travaux d’agrandissement ont démarré en mars 2018. Les mineurs ont foré ce matin les derniers 80 centimètres de roche de la nouvelle galerie du laboratoire exploité par swisstopo, l’office fédéral de la topographie. Fridolin Wicki, le directeur de swisstopo, souligne l’importance de cet événement :

Fridolin Wicki : « Un moment très, très impressionnant »

L’étape du percement de la galerie représente un moment fort pour Paul Bossart, le directeur du laboratoire souterrain du Mont Terri qui évoque également les recherches menées sur le site :

Paul Bossart : « Assez de place pour les dix prochaines années »

La cérémonie du percement de la galerie s’est déroulée notamment en présence du ministre jurassien de l’environnement. David Eray s’est vu remettre la statue de Sainte Barbe – patronne des mineurs, des artificiers et des pompiers - par les ouvriers. David Eray souligne l’importance du laboratoire souterrain du Mont Terri pour le rayonnement international du Jura :

David Eray : « Le laboratoire a encore un avenir devant lui »

La nouvelle galerie sera officiellement inaugurée le 2 avril 2020. A noter encore que le site du Mont Terri n’est pas destiné au stockage de déchets radioactifs mais uniquement à la recherche. /fco

La nouvelle galerie a été percée lundi matin. La nouvelle galerie a été percée lundi matin.

Les ouvriers qui ont participé au percement de la galerie. Les ouvriers qui ont participé au percement de la galerie.

Le ministre jurassien David Eray a reçu la statue de Sainte Barbe. Le ministre jurassien David Eray a reçu la statue de Sainte Barbe.


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus