Votations fédérales : double oui

Les citoyens suisses ont accepté les deux objets fédéraux qui leur étaient soumis dimanche ...
Votations fédérales : double oui

Les citoyens suisses ont accepté les deux objets fédéraux qui leur étaient soumis dimanche : la RFFA et la nouvelle loi sur les armes

Deux fois oui : les citoyens suisses ont suivi le gouvernement ce dimanche. Ils ont accepté les deux objets soumis au verdict populaire.

Pour la réforme de l’imposition des entreprises, la deuxième fois a été la bonne. Couplée cette fois à un financement de l'AVS, elle a passé haut la main (66,4%) le cap des urnes. Tous les cantons ont accepté le projet.

Comme d'autres, le canton de Neuchâtel attendait le résultat de cette votation pour concrétiser ses propres réformes. Laurent Kurth, conseiller d'Etat en charge des finances, est très satisfait du résultat : 

Quant à la loi sur les armes, elle pourra être adaptée au droit européen et la Suisse pourra rester dans Schengen. Près de deux tiers des Suisses, soit 63,7% des votants, ont accepté dimanche de durcir la réglementation. Seul le Tessin a dit non.

La révision découle des nouvelles mesures antiterroristes de l'UE. Elle prévoit notamment des conditions plus strictes pour l'accès aux armes semi-automatiques, certaines de ces armes ayant été utilisées lors des attentats de Paris, Bruxelles ou Copenhague.

L’Arc jurassien a voté comme le reste du pays. Neuchâtel a dit oui aux deux objets à 72%. Le Jura a soutenu la RFFA à 68% et la révision de la loi sur les armes à 62%. Le Jura bernois a accepté la réforme fiscale à 63%, Bienne à 59% et le canton de Berne à 60%. Les habitants du Jura bernois ont dit oui à 55% à la loi sur les armes, les Biennois également, à 69% et le oui atteint 61% au niveau cantonal. /ATS-mwi


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus