Takeda va couper dans ses effectifs

Le rachat de son concurrent irlandais Shire pèse sur ses finances. Le site de Neuchâtel n’est ...
Takeda va couper dans ses effectifs

Le rachat de son concurrent irlandais Shire pèse sur ses finances. Le site de Neuchâtel n’est pas concerné par ces suppressions de postes

Le site neuchâtelois n'est pas concerné par les suppressions d'emplois. Le site neuchâtelois n'est pas concerné par les suppressions d'emplois.

Takeda veut supprimer jusqu’à 280 postes de travail en Suisse. Le rachat de son concurrent irlandais Shire, présent à Neuchâtel, pèse sur ses finances. Le numéro un de la pharma au Japon veut regrouper ses deux sièges helvétiques et supprimer jusqu'à 280 postes. Le site neuchâtelois n’est pas concerné.

Le laboratoire nippon avait finalisé au mois de janvier la reprise de Shire pour quelque 62 milliards de francs. Au siège international de Shire à Zoug, Takeda veut supprimer de 180 à 190 des 500 postes.

Le porte-parole du groupe japonais précise toutefois que les chiffres avancés pour l'instant sont des estimations.

Hormis Zoug et Opfikon, Takeda est également présent en Suisse avec des sites de production à Neuchâtel et Pfäffikon dans le canton de Schwyz. Ces derniers ne sont pas concernés par les réductions d'effectifs. /txt-sma


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus