Phase de transition dans l’accueil et l’hébergement des personnes âgées au Val-de-Travers

Les établissements médico-sociaux du Vallon vont proposer moins de lits mais développer de ...
Phase de transition dans l’accueil et l’hébergement des personnes âgées au Val-de-Travers

Les établissements médico-sociaux du Vallon vont proposer moins de lits mais développer de nouvelles missions. Des appartements avec encadrement seront construits

Prevoyance.ne va construire des appartements avec encadrement à la place de deux immeubles à Fleurier. Prevoyance.ne va construire des appartements avec encadrement à la place de deux immeubles à Fleurier.

Il y aura progressivement moins de places dans les établissements médico-sociaux du Val-de-Travers, mais de nouvelles prestations seront proposées. Ces changements sont surtout une conséquence de la Planification médico-sociale pour les personnes âgées (PMS), mise en place par l’Etat de Neuchâtel. Cette planification prévoit d'augmenter le nombre d'appartements avec encadrement, de renforcer les prestations de maintien à domicile, de créer les structures d'accueil intermédiaires tout en baissant le nombre de lits d'EMS et en adaptant l’offre résidentielle.


Dans les EMS

Avec 238 lits dans les EMS, le Val-de-Travers était la région neuchâteloise la mieux dotée, proportionnellement au nombre d’habitants. L’objectif qui a été défini vise à réduire progressivement ce nombre à 190 lits d’ici 2022. Une évaluation sera faite à la fin de la première étape, en 2020. En parallèle, de nouvelles prestations et missions doivent être développées au sein des établissements.

L’obligation de se réorganiser n’est pas forcément mal perçue par les professionnels du secteur, qui mènent des discussions ensemble. Le directeur du Home des Sugits à Fleurier, Olivier Klauser, estime que les réflexions communes vont dans le sens de l’amélioration de la prise en charge des résidents.

Même son de cloche du côté du Home Dubied, à Couvet. Le directeur du Conseil de fondation, Claude-Alain Kleiner, souligne que les EMS travaillent dans le sens de la mise en place de synergies. De nouvelles missions sont prévues dans cet établissement qui compte aussi créer des appartements encadrés : table d’hôtes, service de buanderie et service de transport.

Le Service cantonal de la santé publique communique qu’il est en train d’instruire la demande d’autorisation d’exploiter un foyer de jour à Fleurier. L’EMS Valfeuri devrait pouvoir ouvrir cette structure de 12 places cet été.

Le Home des Bayards, lui, se spécialise dans la psychogériatrie et devrait ouvrir une ou deux places d’accueil de jour.

À La Côte-aux-Fées, les Marronniers poursuivent leur mission en gériatrie et proposent neuf appartements protégés.


Appartements avec encadrement

Le volet qui concerne les appartements avec encadrement avance aussi. Une coopérative porte le projet de création d’un premier bâtiment de vingt logements à Couvet, près de la gare. Le permis de construire a été délivré et les oppositions viennent d’être levées. Les travaux vont donc pouvoir démarrer. La capacité pourrait même être doublée par la suite avec la construction d’un deuxième immeuble.

Un autre projet, porté par Prevoyance.ne, prévoit la construction de deux nouveaux immeubles qui comprendront une cinquantaine d’appartements à Fleurier. Le Conseil communal de Val-de-Travers a aussi connaissance d’autres dossiers. /msa


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus