Concours d’architecture lancé pour l’extension du collège de Longereuse à Fleurier

Le nouveau bâtiment devra héberger une structure d’accueil préscolaire, une bibliothèque, une ...
Concours d’architecture lancé pour l’extension du collège de Longereuse à Fleurier

Le nouveau bâtiment devra héberger une structure d’accueil préscolaire, une bibliothèque, une infirmerie, l’antenne du lycée et des bureaux

Le collège de Longereuse à Fleurier aura une extension, le concours d'architecture est lancé. Le collège de Longereuse à Fleurier aura une extension, le concours d'architecture est lancé.

Val-de-Travers veut créer un véritable campus à Fleurier. La Commune vient de lancer le concours d’architecture pour l’extension du collège de Longereuse.

Le nouveau bâtiment abritera d’abord une structure d’accueil préscolaire de 50 places. Il devra aussi héberger la bibliothèque scolaire et la bibliothèque publique de la rue du Pâquier à Fleurier. Il y aura aussi une infirmerie, les bureaux du secteur socio-éducatif et les bureaux du dicastère de la jeunesse et de l’enseignement qui se trouvent aujourd’hui à Couvet. Un espace scolaire autonome permettra également d’accueillir l’antenne du lycée Jean-Piaget qui occupe actuellement un bâtiment communal de l’avenue Daniel-Jeanrichard à Fleurier.

La construction de cette extension est évaluée à huit millions de francs avec les points obligatoires qui figurent dans le cahier des charges. Mais le projet implique la possibilité d’ajouter trois modules complémentaires par la suite : accueil parascolaire et devoirs surveillés, cantine scolaire et halle de gymnastique. La facture se monterait à 9,4 millions avec le premier module, à 10,5 avec les deux premiers et 14,5 avec les trois.

Le Conseil général de Val-de-Travers a débloqué en novembre dernier un crédit d’étude de 100'000 francs. Les bureaux d’architecture ont jusqu’au 30 septembre pour faire parvenir leur dossier. Le jury fera ensuite son choix et le prix sera remis en fin d’année. Le Conseil communal devra ensuite soumettre le projet et son financement au Conseil général, en 2020. /msa


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus