Véhicules de l'Etat : adjugés, vendus

Plus de 200 personnes se sont rendues à Polyexpo mercredi matin à La Chaux-de-Fonds. L’Etat ...
Véhicules de l'Etat : adjugés, vendus

Plus de 200 personnes se sont rendues à Polyexpo mercredi matin à La Chaux-de-Fonds. L’Etat de Neuchâtel mettait en vente 38 véhicules lors d’enchères publiques. Il s’agit d’anciennes voitures de fonction et des véhicules séquestrés par la justice

Les véhicules ont rapidement trouvé preneur sous la direction du commissaire-priseur. Les véhicules ont rapidement trouvé preneur sous la direction du commissaire-priseur.

Qui achèterait une voiture avec plus de 350'000 kilomètres au compteur ? Plus de personnes que vous ne le croyez.

Les curieux se sont déplacés en masse mercredi matin à Polyexpo. Une vente aux enchères publique des véhicules de l’Etat de Neuchâtel prenait place dans l’enceinte chaux-de-fonnière. En tout, 38 véhicules ont été proposés lors de cette vente spéciale.

Plus de 200 personnes comprenant des spécialistes de la branche (garagistes et carrossiers), des particuliers et même des curieux se sont livrés à de belles batailles pour remporter les enchères. Entre les voitures de tourisme, les minibus, les remorques et les scooters, il y en avait pour tous les goûts, mais ces véhicules ne sortent pas de nulle part. Selon le chef des garages de l’Etat, Dario Moro, il s’agit avant tout d’anciennes voitures de fonction que cela soit de la police ou d’autres services, mais aussi de véhicules séquestrés à des tiers qui ont été condamnés par la justice.

Les ventes aux enchères des véhicules de l’Etat ont lieu tous les 6 mois. Les engins sont alors expertisés et en état de marche. Mais, une fois achetés et démarrés, le Canton n'en donne plus aucune garantie. /jha

La vente aux enchères a connu un certain succès. Ambiance:

Petit aperçu en images de la première vente 2019 :


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus