Des nouveautés pour les caves ouvertes neuchâteloises

Une « after » aura lieu après les dégustations à Auvernier et une nouvelle offre de billets ...
Des nouveautés pour les caves ouvertes neuchâteloises

Une « after » aura lieu après les dégustations à Auvernier et une nouvelle offre de billets de bus sera étendue dans tout le canton de Neuchâtel

Les encaveurs d'Auvernier ont décidé d'organiser une  « after » après les dégustations.  Les encaveurs d'Auvernier ont décidé d'organiser une  « after » après les dégustations. 

C’est reparti pour les caves ouvertes dans le canton de Neuchâtel. Au programme : dégustation de vin auprès d’environ 40 encaveurs de la région. Entre Vaumarcus et Le Landeron en passant par Cressier, les maisons ouvriront leurs caves aux visiteurs les 10 et 11 mai prochains.

Et pour la première fois, des billets de bus spéciaux sur le réseau Onde verte seront vendus pour ces deux jours au prix unique de 10 francs (5 francs si demi-tarif). Une idée de l’organisme de promotion Vins et Terroir Neuchâtel. « Chaque visiteur, de tous les coins du canton, même du Jura proche, pourront nous rejoindre et visiter nos encaveurs grâce à cette offre » explique Yann Künzi, directeur de l’organisme. Les bus permettront donc de desservir tout le canton mais également les caves ouvertes. Une idée qui partait d’un constat : les caves ouvertes ont pris de l’ampleur et les visiteurs se font chaque année plus nombreux. « Les entreprises de transports privés que nous avons eu les années précédentes n’arrivaient plus à tenir la cadence et les pics de fréquentation », selon Yann Künzi. 


La fête continue à Auvernier

Au total, une quarantaine d’encaveurs proposent de faire déguster leurs vins aux visiteurs. Auvernier et ses six maisons sont également de la partie, mais elles ont décidé, pour la première fois, de prolonger les réjouissances avec une « after ». Samedi 11 mai dès 16 heures, fin des caves ouvertes : les curieux pourront descendre en bas du village pour profiter des festivités plus longtemps avec des animations de la Fanfare l’Avenir Auvernier, un DJ, et toujours plus de dégustations. Une idée des six encaveurs du village qui souhaitaient continuer les festivités et donner encore plus de visibilité à la commune. Mais selon un des organisateurs, Henry Aloys-Grosjean et sous-directeur de la cave du Château d’Auvernier, cet « after » répond surtout à une requête : « Les visiteurs nous demandaient ce qu’il y avait à faire après la fermeture des caves : on a donc décidé de faire ce point de rassemblement à la fin des dégustations ». /vma



Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus