L'HNe présente des comptes 2018 quasi à l’équilibre

Des comptes bien meilleurs que prévu pour l'Hôpital neuchâtelois. Alors que le budget projetait ...
L'HNe présente des comptes 2018 quasi à l’équilibre

Des comptes bien meilleurs que prévu pour l'Hôpital neuchâtelois. Alors que le budget projetait une perte de 5,5 millions de francs, le déficit a été ramené à 219'000 francs

L'Hôpital neuchâtelois boucle ses comptes 2018 sur un léger déficit de 219'000 francs. (photo : archives). L'Hôpital neuchâtelois boucle ses comptes 2018 sur un léger déficit de 219'000 francs. (photo : archives).

L’équilibre est quasi atteint pour l'Hôpital neuchâtelois. Le comité de direction de l'HNe a présenté ses comptes 2018 lundi après-midi. Ils affichent un très léger déficit de 219'000 francs, soit 0,06% des charges d’exploitation, alors que le budget prévoyait une perte de 5,5 millions de francs. « Cette amélioration s’explique par un gain d’efficience pour un montant global de 20,5 millions par rapport à l’exercice 2017 », peut-on lire dans le communiqué de l'HNe. Il a fallu absorber 8 millions de pertes de recettes ambulatoires TARMED à la suite des adaptations de la structure sur le plan fédéral, mais aussi 2 millions d’augmentation des charges salariales en lien avec la CCT Santé 21. La subvention de l’Etat pour les prestations d’intérêt général (PIG) a diminué de 2,8 millions. Enfin, la réduction du déficit s’élève à 7,7 millions.

L’Etat exigeait l’équilibre financier pour 2021, il est donc atteint plus rapidement. Ce bon résultat s’explique par plusieurs facteurs, notamment l’amélioration de l’efficience grâce aux efforts et à l’engagement des collaborateurs. Plus de 100 équivalents plein-temps (EPT) sans contact avec les patients ont été supprimés sur un total de 2'000 EPT. Une solution a été trouvée pour plus de 95% des collaborateurs mais l’institution à tout de même dû procéder au licenciement de quatre personnes. A cela s’ajoutent des charges inférieures au budget de 1,5 million.

L’an dernier, l'HNe a également pu compter sur une hausse de plus de 10 millions de ses recettes d’activités en lien avec les patients. Dans le domaine ambulatoire, le nombre de passages a augmenté de 9,3 %, soit un apport de 2,5 millions de francs par rapport à 2017. Si l’activité stationnaire est restée stable, l’augmentation de 5% de l’indice de lourdeur moyenne des cas a entraîné des recettes supplémentaires de 7 millions. Quant à l’activité de réadaptation, elle affiche une croissance de 7,1% en comparaison avec 2017, ce qui a permis de dégager encore 1,2 million.


Résultat d’exploitation bénéficiaire

Le résultat d’exploitation, soit les gains ou les pertes dégagés par l’activité de l’entreprise avant déduction des intérêts et taxes, est bénéficiaire de 8,3 millions de francs. Il s’explique par la participation de l’Etat au financement du changement de primauté de Prévoyance.ne pour une somme de 8,4 millions, sur un total de 22,5 millions à la charge de HNe. /comm-jpp

 


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus