Soutien du Conseil d'Etat neuchâtelois à RFFA

Le Conseil d’Etat neuchâtelois apporte son soutien à la loi fédérale sur la réforme fiscale ...
Soutien du Conseil d'Etat neuchâtelois à RFFA

Le Conseil d’Etat neuchâtelois apporte son soutien à la loi fédérale sur la réforme fiscale et le financement de l’AVS soumis au peuple suisse le 19 mai. Des voix discordantes s’élèvent toutefois au sein de la gauche neuchâteloise

Laurent Kurth, conseiller d'État en charge des Finances et président du gouvernement neuchâtelois. Laurent Kurth, conseiller d'État en charge des Finances et président du gouvernement neuchâtelois.

Le Conseil d’Etat neuchâtelois se positionne derrière la loi sur la réforme fiscale et le financement de l’AVS. Cet objet est soumis au vote des Suisses le 19 mai. Le Conseil fédéral entend ainsi adapter son régime d’imposition des entreprises à des exigences internationales et permettre ainsi une régularisation des pratiques fiscales. Cette réforme veut aussi consolider l’AVS en y apportant deux milliards  de francs par année. Au contraire de la dernière réforme sur l’imposition des entreprises, la RIE3, qu’il n’avait pas soutenu, la situation est désormais différente pour le Conseil d’Etat. Son président Laurent Kurth  :

Du côté du législatif cantonal, seul le groupe POPVertsSol s’y oppose. Le même groupe qui n’avait pas non plus accepté la récente réforme cantonale de la fiscalité. Pour le député popiste Cédric Dupraz, le fond de cette nouvelle réforme fédérale reste le même que la précédente  :

/lre


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus