Rosette, 3 décis !

Une exposition sur la vie trépidante des cafés au Landeron de 1900 à 1970 est à découvrir au ...
Rosette, 3 décis !

Une exposition sur la vie trépidante des cafés au Landeron de 1900 à 1970 est à découvrir au Musée du bourg

Il y avait de quoi se désaltérer au Landeron. Il y avait de quoi se désaltérer au Landeron.

Au début du 20e siècle, Le Landeron comptait 17 bistrots pour 1'400 habitants. La Fondation de l’Hôtel de Ville présente une exposition qui retrace la vie des établissements publics du bourg de 1900 à 1970. L’exposition est intitulée «  Rosette, 3 décis  !  » en référence à Rosette Roth, une patronne de bistrot qui a tenu le Café de Combes pendant 40 ans. À voir au Musée du Landeron jusqu’au 1er décembre. Au départ, la fondation a fait restaurer quinze toiles peintes qui décoraient l’intérieur du café National et qui sont arrivées au musée en 2008. Elle a souhaité développer la thématique sur les cafés, les restaurants et présenter davantage d’éléments que ces quinze toiles. Le commissaire de l’exposition, Jacques Girard, a fait appel à la mémoire collective du bourg pour recueillir un maximum de témoignages.

Des objets ont été réunis, comme des livres de recettes, des pots de différentes contenances, une caisse enregistreuse d’époque ou des lithographies.Les bistrots occupaient une place prépondérante dans la vie sociale. C’était bien davantage qu’un lieu ludique et récréatif  : c’est là qu’on lisait les journaux, qu’on s’informait, qu’on commentait l’actualité, qu’on jouait aux cartes, qu’on se confiait, qu’on faisait des affaires. Des bagarres y ont éclaté. Des histoires d’amour y sont nées, d’autres y ont probablement pris fin. Si certains établissements publics de l’époque existent encore, beaucoup ont aujourd’hui disparu. /msa


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus