Les vignerons neuchâtelois veulent être mieux défendus

Les cotisations des vignerons au sein de l’Union suisse des paysans augmentent. En retour, ...
Les vignerons neuchâtelois veulent être mieux défendus

Les cotisations des vignerons au sein de l’Union suisse des paysans augmentent. En retour, les viticulteurs espèrent être mieux soutenus

Jean-Denis Perrochet, vigneron-encaveur à Auvernier (photo : archives). Jean-Denis Perrochet, vigneron-encaveur à Auvernier (photo : archives).

La présence des viticulteurs au sein de l’Union suisse des paysans (USP) se renforce. Les vignerons neuchâtelois, et d'autres cantons, se sentent actuellement peu représentés au sein de l'USP. Cela devrait changer l'an prochain. La cotisation de la Fédération suisse des vignerons (FSV) à l’USP a en effet augmenté de 20'000 à 100'000 francs.

En échange de cette augmentation de cotisations, les vignerons attendent des contreparties de l’Union suisse des paysans.

Jean-Denis Perrochet, vigneron-encaveur à Auvernier :

Mais le directeur de l’Union suisse des paysans, Jacques Bourgeois, affirme prendre des mesures pour les vignerons :

Les vignerons attendent aussi de l'USP un soutien pour mieux communiquer aux consommateurs et aux médias et le suivi des dossiers politiques. /jga


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus